[Test] Xperia XZ2 Compact, que vaut le plus petit smartphone de Sony ?

5 raisons de craquer (ou pas) pour le Sony Xperia XZ2 Compact

Comme son grand frère qui est équipé d’un écran de 5,7 pouces, le XZ2 Compact est disponible dans une seule version dotée de 4 Go de RAM et de 64 Go d’espace de stockage interne. Toutefois vous pouvez étendre ce dernier jusqu’à 400 Go à l’aide d’une carte microSD. Quatre coloris sont disponibles avec du vert, du noir, du rose et du blanc.

>>> Guide d'achat : Comment choisir son smartphone en 2018 ?

Oui, pour le design

Eut égard à la tendance actuelle de proposer des smartphones toujours plus grands, le XZ2 Compact semble minuscule. Et c’est en grande partie ce qui fait son charme. La face arrière en plastique est incurvée et la prise en main est agréable, tout du moins si vous avez de petites mains. Une fois glissé dans une poche, le téléphone saura se faire oublier.

À chaque fois qu’on le saisit, il nous rappelle l’un des premiers iPhone, le 3GS. L’écran du XZ2 Compact est cependant plus grand que le modèle de 3,5 pouces de l’ancienne gloire d’Apple. Un petit retour en arrière à une époque où tous les smartphones ne se ressemblaient pas comme deux gouttes d’eau et qu’un téléphone reflétait en quelque sorte la personnalité de son propriétaire. Loin de l’utilitaire qui ne nous quitte plus.

>>> Smartphones : les meilleurs modèles de 2018

Les XZ2 et XZ2 Compact sont tous deux dotés d’un capteur d’empreintes digitales. S’il semble bizarrement placé sur le grand modèle, son intégration est plus réussie sur le Compact.

Oui, pour l’écran

Sony n’a pas essayé de réinventer la roue avec l’écran du XZ2 Compact. Ce qui ne l’empêche pas non plus de marquer sa différence. Aucune encoche n’est à déplorer sur la dalle. Sony compte parmi les très rares constructeurs a encore apposer sa marque sur la face avant de ses smartphones. Certes on pourrait s’en passer, mais cela n’a rien de bien gênant non plus. L’écran affiche un ratio de 18:9 qui est adapté aux jeux vidéo et à la vidéo, même avec une diagonale modeste de cinq pouces seulement.

Le XZ2 Compact est équipé de la même dalle LCD que le grand XZ2. Celle-ci n’a rien d’exceptionnel, couvrant 160,2% du spectre sRVB avec un Delta-E de 0,32 (plus ce chiffre est proche de 0 et plus les couleurs sont fidèles). L’iPhone 8 qui est doté d’un écran LCD de 4,7 pouces couvre 119,6% du gamut avec un Delta-E de 0,89. La luminosité de l’écran du XZ2 Compact est très satisfaisante avec 520 nits. Des performances dans la moyenne, mais en retrait face aux dalles OLED qui affichent des noirs parfaits et des nuances plus larges. Certaines sont même plus lumineuses que les modèles LCD alors que c’était justement le point fort de ces derniers.

Passer d’un écran de 6 pouces à un 5 pouces est une gageure. Les jeux vidéo ne sont pas aussi immersifs et les vidéos sont moins impressionnantes que sur un grand écran. De plus, il faudra s’habituer au petit clavier, surtout si vous aviez un smartphone plus grand. Il y a d’ailleurs quelque chose de déprimant à se dire qu’un téléphone de 5 pouces est aujourd’hui presque trop petit. Comment faisions-nous avant ?

Oui et non, pour la photo

Le Compact est équipé du même appareil photo que le grand XZ2, avec les mêmes qualités et les mêmes défauts. Nous avons comparé le XZ2 Compact au OnePlus 6 qui est commercialisé à un prix similaire. Le terminal de Sony est sorti gagnant de ce duel, mais il est dépourvu d’un système à double capteur. Il ne peut donc pas proposer de mode portrait, mais ses photos sont plus détaillées et plus réalistes.

>>> Comparatif : quels sont les meilleurs smartphones pour la photo ?

Nous avons testé les deux appareils photo lors d’un voyage à New York. Sur le cliché ci-dessous, le XZ2 offre un cadre plus large permettant de photographier plus d’immeubles. De plus, les lumières des fenêtres sont plus brillantes et les couleurs dans le ciel sont plus intenses.

Les deux appareils photo s'en sortent mieux à la lumière du jour. La fleur au premier plan est plus nette et la végétation est plus détaillée avec le XZ2 que le OnePlus.

Aucun de ces smartphones ne s’illustre du côté des selfies, mais le OnePlus a une tendance un peu plus marquée dans le bleu. Le capteur de 5 mégapixels du XZ2 n’a rien d’impressionnant, mais il se montre plus à l’aise sur cette photo prise en fin d'après-midi dans un bureau.

Comme d’autres smartphones de Sony, le Compact est doté d’un bouton dédié pour lancer l’appareil photo en appuyant longuement depuis l’écran verrouillé. S’il n’a rien d’indispensable, celui-ci se montre bien plus pratique qu’une quelconque Intelligence artificielle que vous n’utiliserez probablement jamais (coucou LG G7 ThinQ).

Sony propose enfin son mode Super Slow Motion pour enregistrer des vidéos avec un ralenti parfaitement fluide. Mais surtout, il manque encore un appareil photo performant sur la face avant et un double objectif à l’arrière pour être totalement conquis par le XZ2 Compact.

Oui, pour les performances

Sony a doté le XZ2 Compact du même processeur Snapdragon 845 que le XZ2. Il peut donc se mesurer aux terminaux Android haut de gamme actuels d’autant qu’il profite de 4 Go de RAM. Passer d’une application l’autre ne pose donc aucun problème.

Le smartphone est également très à l’aise pour jouer. Outre les performances, il est important de noter que le XZ2 Compact ne chauffe pas trop même avec les titres les plus exigeants graphiquement. Ce qui n’est pas forcément le cas de modèles concurrents, y compris des flagships comme le HTC U12+ par exemple.

Le XZ2 Compact a obtenu un score de 8 485 à Geekbench 4, un logiciel qui évalue les performances globales du système. Un résultat similaire à celui du XZ2 standard (8 449), et très loin devant le Pixel 2 de Google (6 282) qui embarque un Snapdragon 835 de génération précédente. Le OnePlus 6 doté de 8 Go de RAM fait encore mieux à 9 098 (nous n’avons pas testé la version de 6 Go qui est encore plus abordable).

Le XZ2 Compact vient également se frotter à son grand frère au test GPU Sling Shot Extreme de 3DMark, et plus particulièrement avec OpenGL ES 3.1 avec un score de 4 699 contre 4 672. Le OnePlus 6 fait encore mieux avec 5 124.

Enfin, le XZ2 Compact s’est également montré très à l’aise lors de notre test d’encodage vidéo en exportant une vidéo 4K de 2 minutes sur Adobr Premiere en 2 minutes 35. C’est plus rapide que le Pixel 2 (2 min 55) et que le OnePlus 6 (3 min 45). En revanche, l’iPhone 8, avec son processeur A11, reste intouchable avec 42 secondes seulement pour réaliser la même opération.

Oui, pour l’autonomie de la batterie

Du côté de la batterie, le XZ2 Compact tient facilement tête au plus onéreux des smartphones.

>>> Smartphones : quels sont les meilleurs modèles en autonomie ?

Nous l’avons soumis à notre test de batterie qui consiste à surfer sur Internet en 4G jusqu’à extinction. Le terminal de Sony a fonctionné pendant 10 heures et 39 minutes. C’est mieux que les 9h48 obtenus en moyenne par les smartphones que nous avons pu tester.

Cependant cela ne suffit pas pour faire partie des smartphones les plus endurants. Le XZ2 fait mieux (11h47) tout comme le Google Pixel 2 (11h07). Quoi qu’il en soit le XZ2 Compact fait presque aussi bien que le Samsung Galaxy S9 (10h59).

Comme pour le XZ2, Sony propose deux solutions logicielles pour améliorer l’autonomie du XZ2 Compact : Qnovo Adaptive Charging et Battery Care. La première surveille la batterie lorsque le téléphone est branché à une prise de courant tandis que la seconde apprend à connaître vos habitudes et ne recharge la batterie que lorsque vous êtes sur le point de débrancher l’appareil. Le XZ2 Compact bénéficie également de la charge rapide, mais pas de la recharge sans fil.