Accueil » Actualité » A 500 km de la Terre, Astra Space met pour la première fois une fusée en orbite

A 500 km de la Terre, Astra Space met pour la première fois une fusée en orbite

Après plusieurs essais infructueux, la start-up Astra Space vient pour la première fois de placer en orbite une fusée de sa conception. L’engin transportait une charge utile factice, lors d’un vol d’essai pour l’armée américaine.

Construit par la startup de Astra Space, le véhicule de lancement 0007 (LV0007), de 13 mètres de haut, a décollé du Pacific Spaceport Complex sur l’île de Kodiak en Alaska le samedi 20 novembre a 6h16 GMT. Neuf minutes plus tard, l’étage supérieur du LV0007 s’est placé en orbite à environ 500 kilomètres de la Terre. Cette réussite est une première pour la jeune entreprise. Carolina Grossman, directrice de la gestion des produits d’Astra, déclare ainsi  « Nous débordons de fierté à l’égard du LV0007 […] cela représente une étape très importante« .

Fusée LV0007 - Crédit : NASASpaceflight LLC/Astra Space Inc.
Fusée LV0007 – Crédit : NASASpaceflight LLC/Astra Space Inc.

 Après trois tentatives infructueuses, la jeune entreprise a réussi à franchir une étape cruciale pour son développement : la mise en orbite d’une de ses fusées. On se souvient des nombreux essais infructueux de SpaceX avant la réussite qu’on connait aujourd’hui. L’entreprise d’Elon Musk a même connu récemment un nouvel échec. En effet, un prototype de vaisseau Starship a explosé au sol plus tôt cette année.

Astra Space : une start-up ambitieuse

Astra Space, qui a été fondée en 2016, vise à acquérir une grande partie du marché du lancement de petits satellites avec sa gamme de fusées rentables et en constante évolution. Ces lanceurs sont conçus pour être réactifs et flexibles. La start-up vise aussi à fournir du matériel compact et facile à transporter. En effet, l’ensemble du système de lancement d’Astra peut être transporté dans quelques conteneurs d’expédition standard.

L’entreprise compte déjà un certain nombre de clients, dont certains sont des acteurs importants de la conquête spatiale. Astra a d’ailleurs annoncé avoir signé un contrat de lancement avec la société Planet de San Francisco, qui exploite la plus grande flotte de satellites d’observation au monde. La NASA a également choisi Astra Space pour lancer sa mission TROPICS. Celle-ci les étudiera les ouragans à l’aide de six microsatellites Cubesats, que l’entreprise mettra en orbite au cours de trois lancements, prévus pour le premier semestre 2022.

À lire aussi > SpaceX : le prototype Starship SN9 explose à l’atterrissage

Source : space.com