Accueil » Actualité » Le système informatique de Baltimore se fait prendre en otage par un ransomware

Le système informatique de Baltimore se fait prendre en otage par un ransomware

Image 1 : Le système informatique de Baltimore se fait prendre en otage par un ransomware

L’attaque a atteint tous les services de l’administration municipale de Baltimore. Des pirates ont crypté les données de manière à empêcher leur utilisation. Le montant de la rançon est plutôt modeste : seulement 13 bitcoins, soit environ 76.000 dollars.

Les hackers ont menacé de l’augmenter au bout de 4 jours. Et surtout, en cas de non-paiement, la ville perdra ses fichiers à jamais au bout de 10 jours. Heureusement, les informaticiens de la municipalité ont trouvé une solution. Ils ont mis le ransomware en quarantaine. Toutefois, lors d’une conférence de presse, la ville a précisé que tous les systèmes ne sont pas encore opérationnels.

Baltimore : deux attaques en l’espace d’un an

Selon le Baltimore Sun, le ransomware est une nouvelle variante très agressive de RobbinHood. Pendant l’attaque, les services d’urgence comme la police et les pompiers ont correctement fonctionné. C’est la deuxième fois en un an que la ville subit une telle attaque. L’année dernière, des pirates ont temporairement coupé le 911.

Bernard Young, le maire de la ville, compte réorganiser les employés au cas où les troubles durent plus longtemps que prévu. Ceux qui ne peuvent pas travailler sans le système informatique seraient affectés aux nettoyages.

De son côté, Frank Johnson, le directeur du système d’information, attire l’attention sur la difficulté de sécuriser les technologies de l’information de la ville. En effet, les experts en cybersécurité sont souvent attirés par une carrière lucrative dans le secteur privé.

>>> Lire aussi : Selon Avast, 93% des français utilisent des mots de passe trop faibles