Accueil » Actualité » Attestations sur smartphone : quel appareil va vous contrôler ?

Attestations sur smartphone : quel appareil va vous contrôler ?

Dès aujourd’hui lundi 6 avril, il est possible de présenter le format numérique de l’attestation de déplacement dérogatoire. La police pourra contrôler cette dernière via une application dédiée installée sur des appareils NEO.

Nous en savons désormais un peu plus sur la manière dont sera contrôlée l’attestation de déplacement dérogatoire au format numérique. Les autorités utiliseront en effet leurs appareils NEO, des mobiles exclusivement destinés à la police et à la gendarmerie qui disposent d’une connexion sécurisée et d’une version d’Android modifiée.

Image 1 : Attestations sur smartphone : quel appareil va vous contrôler ?
Source : Ministère de l’intérieur

Il s’agit de smartphones Sony Xperia X ou de tablettes Sony Xperia Z4, sur laquelle est installée une version d’Android appelée Secdroid. Celle-ci a été développée par l’ANSSI, l’agence nationale de la sécurité des systèmes d’information. Pour le contrôle des attestations, ces terminaux ont été équipés d’une application baptisée CovidReader, capable de lire les codes QR du fameux formulaire.

L’application permet de lire les données, mais pas de les stocker

Tel que nous l’expliquions la semaine dernière, la version numérique de l’attestation est à créer depuis le site Internet du gouvernement et génère un QR code. Lorsque la police scanne ce code, elle accède aux informations du document que vous avez pu éditer en ligne. Grâce à des captures d’écran récupérées par nos confrères du site iGeneration, on peut voir que le policier ou gendarme verra s’afficher sur l’écran de son mobile la date de création de l’attestation, les informations sur l’identité de l’utilisateur, son adresse, la date et l’heure de sortie, ainsi que le motif du déplacement.

Image 3 : Attestations sur smartphone : quel appareil va vous contrôler ?

Play Mobil – 5648 – Valisette Police

17.40€ > Amazon

Il est important de bien remplir toutes les données obligatoires de l’attestation, car en cas d’information manquante, un message d’erreur s’affiche sur le terminal de la police. Celui-ci avertit que le document peut être un faux ou que le code QR n’a pas été généré pour une attestation COVID.

Tel qu’annoncé par le gouvernement, les appareils NEO ne sauvegarderont pas les données du formulaire d’attestation. Ce dernier est stocké en local sur le smartphone seulement, l’application CovidReader ne fait que lire les données. Comme pour la version papier (que vous pouvez télécharger en cliquant ici), une nouvelle attestation doit être créée à chaque nouvelle sortie.

Confinement : visualisez le périmètre de 1 km pour vos sorties autorisées autour de chez vous

Source : iGeneration