Accueil » Actualité » Au Japon, on développe le verre autoréparant

Au Japon, on développe le verre autoréparant

Image 1 : Au Japon, on développe le verre autoréparant

Ces chercheurs japonais ont développé un verre capable de se réparer tout seul. Ces derniers ont pu aboutir à ce résultat en créant une substance appelée « polyéther thiocarbamide ». Elle est capable de se fusionner, il suffit de superposer deux plaques et d’appuyer légèrement. Ce concept n’est pas une nouveauté, mais il réserve toutefois de belles surprises. Il a vu le jour par hasard alors que les chercheurs étaient en train de travailler sur un nouvel adhésif.

Jusqu’ici, il faut dire que les matériaux autoréparateurs ne réparent que les fissures superficielles. Les éraflures les plus importantes ou profondes n’ont donc aucun remède. C’est loin de la promesse entrevue avec cette substance créée par les chercheurs nippons, elle est vraiment prometteuse. Si un écran se brise en morceaux, il redeviendrait comme neuf.

Actuellement, les fabricants de Smartphones proposent des modèles de téléphones dotés d’écrans plus robustes et moins sujets à la fissuration. Avec ce nouveau concept développé par les chercheurs japonais, les constructeurs n’auront probablement plus à se soucier des fissures.

>>>>Lire aussi : Motorola travaille sur un écran de smartphone autoréparant

Des chercheurs japonais ont mis au point un verre auto-réparant