Accueil » Actualité » Netflix augmente ses tarifs aux États-Unis (mais pas en France, ouf)

Netflix augmente ses tarifs aux États-Unis (mais pas en France, ouf)

Image 1 : Netflix augmente ses tarifs aux États-Unis (mais pas en France, ouf)

Branle-bas de combat chez les utilisateurs américains de Netflix : le prix de leur abonnement s’apprête à connaître la grosse augmentation de l’histoire. L’augmentation varie de 13 à 18% et concerne toutes les formules. L’offre basique de 8 dollars s’élève maintenant à 9 dollars. Celles à 11 et 14 dollars passeront respectivement à 13 et 16 dollars. Les nouveaux abonnés seront immédiatement soumis à ce nouveau tarif. La montée sera graduelle au cours des trois prochains mois pour les anciens clients.

Netflix souhaite augmenter ses investissements

La compagnie a précisé ses intentions dans un communiqué relayé par CNBC : « investir dans le divertissement et améliorer l’expérience globale. » Conscient de l’importance d’un contenu original, le géant du streaming a massivement investi. La popularité des titres comme Orange is the New Black, House of Cards et Stranger Things confirme la pertinence de cette stratégie.

Cette augmentation intervient à un moment où Netflix est reconnue pour la qualité de ses œuvres. La compagnie a obtenu huit nominations au BAFTA. Elle a également remporté des Golden Globes grâce à The Kominsky Method, Bodyguard ou encore Roma.

Pourtant, l’entreprise ne veut pas se reposer sur ses lauriers. Elle a déclaré en octobre dernier avoir contracté une dette de 2 milliards de dollars. L’argent financera plusieurs opérations comme les acquisitions, la production et le développement de nouveaux contenus.

La bonne nouvelle, en revanche, c’est cette augmentation des tarifs ne concerne pas (encore ?) les abonnés de l’Hexagone. Rappelons cependant qu’ils avaient subi une hausse des tarifs fin 2017. Les prix pratiqués par Netflix aux USA rejoignent finalement ceux que l’on connaît en France aujourd’hui.

>>> Lire aussi : Bandersnatch, une société poursuit Netflix et réclame 25 millions de dollars