Accueil » Actualité » Aura-t-on un lecteur supportant le HD-DVD et le Blu-Ray ?

Aura-t-on un lecteur supportant le HD-DVD et le Blu-Ray ?

Les deux géants asiatiques que sont Sony et Toshiba voulaient chacun créer un format en tant que remplaçant du DVD.
Ceci n’étant pas une mince tâche, compte tenu du succès incontesté du DVD, chacune des deux parties voulait ardament obtenir l’accession de son format au titre de « standard », ce qui signifiait bien entendu la reconnaissance du public et accessoirement des « sous-sous dans la po-poche ».

Le problème, c’est que les deux consortiums, tels deux enfants se disputant pour le même gâteau, n’ont pas réussi à trouver une entente entre leurs deux formats, ni même à mettre leurs efforts en commun dans la création d’un seul et unique standard.
Ainsi, ce sont les deux formats que nous auront bientôt dans notre assiette, et les problèmes liés à ces deux standards concurrents risquent de s’enchaîner.

Notamment l’on considère les platines DVD, puisque nous avions remarqué que les majors s’étant divisées en deux parties à cause de ces deux formats, posséder une vidéothèque un tant soit peu complète pourrait bien relever du challenge aussi bien coûteux que fatiguant, surtout s’il faut acheter deux platines pour lire les deux formats.
Il semblerait cependant que nos prièrent aient été (un peu) exaucées et que quelqu’un nous ait entendu…

En effet, DVDvores (et bientôt Blu-ray/HD-DVDvores), réjouissez vous.

Vous n’aurez sûrement pas à expliquer à votre patron que vous avez besoin d’une augmentation pour acheter une platine multimédia supplémentaire, puisque votre sauveur arrive, et derrière ce sauveur se cache le nom de Samsung.

Le constructeur coréen serait en effet entrain de plancher sur la préparation d’une platine capable de lire les disques au format Blu-Ray ET les disques au format HD-DVD (la lecture des DVD actuels étant bien entendu inclue).

Cho Gee-sung, responsable de la filiale electronique de Samsung, a révélé cette information lors d’une interview.
Un petit bémol toutefois, puisqu’il a précisé que la machine serait ardue à réaliser, ce qui laisse présager un prix de vente qui risque d’en faire l’ennemi de votre portefeuille, bien qu’aucun ordre de prix n’ait encore été communiqué.

Samsung, qui est pourtant impliqué dans le développement du Blu-Ray, a tout compris dans cette démarche et semble décidé à profiter de cette petite faiblesse que présente le marché.
Il y a d’ailleurs fort à parier que d’autres vont rapidement lui emboîter le pas.

Cette situation est d’ailleurs quelque peu similaire à celle que l’on a connu il y a quelques années avec les DVD-R et les DVD+R…

Source : [email protected]