Accueil » Test » AVG Ultimate 2018 : que vaut la nouvelle suite de sécurité ?

AVG Ultimate 2018 : que vaut la nouvelle suite de sécurité ?

Image 2 : AVG Ultimate 2018 : que vaut la nouvelle suite de sécurité ?
7/10

AVG Ultimate 2018

69,99€ > AVG
On aime
  • la simplicité de l’interface
  • l’outil d’optimisation PC TuneUp
  • la protection pour un nombre illimité d’appareils
On n’aime pas
  • l’antiphishing trop mièvre
  • l’absence de contrôle parental
  • la console Web incomplète
  • l’absence de Game Mode.
Verdict :

Avast a fait d’AVG sa marque « low cost ». Du coup, cet AVG Ultimate se montre aussi efficace défensivement mais bien plus accessible que l’offre Ultimate d’Avast tout en proposant un abonnement annuel qui couvre un nombre illimité de PC, Mac et appareils Android. Servi par un excellent outil d’optimisation du PC, AVG Ultimate se révèle une offre solide et bien placée en matière de rapport qualité-prix. Même si le niveau de sa défense anti-phishing doit être amélioré.

plus

6 raisons (ou non) d’adopter ou non AVG Ultimate 2018

L’an dernier nous n’avions pas évalué la suite AVG. Après son rachat par Avast, l’avenir de la marque nous semblait condamné à court terme. Elle fait son retour cette année parce que, même si le cœur des défenses est désormais identique entre les solutions d’Avast Ultimate et d’AVG Ultimate, les deux offres se révèlent suffisamment différentes dans leur positionnement pour mériter un traitement indépendant.
Car si l’offre Avast est limitée à un PC, l’offre AVG offre, pour la moitié du prix une couverture de tous vos appareils Windows, Mac et Android. Ce qui change totalement la donne.
Intéressante et originale, la suite doit encore progresser face aux menaces de phishing et des réseaux sociaux et s’enrichir en matière de console Web et de contrôle parental pour vraiment s’imposer face à ses principaux concurrents.Image 3 : AVG Ultimate 2018 : que vaut la nouvelle suite de sécurité ?

Quoi de neuf en 2018 ?

Les défenses propres à AVG ont désormais intégralement disparu. C’est aujourd’hui le cœur de l’antimalware d’Avast qui anime la suite d’AVG, même si celui-ci a été relooké pour se confondre à l’ergonomie d’AVG. La version 2018 hérite des principales améliorations d’Avast telles que la protection contre l’utilisation à votre insu de la Webcam ou encore le nouveau bouclier antiransomware. Le nouveau package « Ultimate 2018 » se révèle très différent de l’offre « Ultimate » d’Avast puisqu’elle couvre un nombre illimité d’appareil, protégeant aussi vos Mac et vos mobiles Android. D’autant que ce pack incorpore aussi l’excellent outil d’optimisation sur PC comme sur Android.Image 4 : AVG Ultimate 2018 : que vaut la nouvelle suite de sécurité ?

1 – Oui, pour son adoption des boucliers Avast

En matière de protections de base (antimalware, antiransomware, protection proactive, pare-feu), on retrouve ici toute l’efficacité et la richesse défensive d’Avast Internet Security même si cela ne saute pas aux yeux de prime abord. Il suffit cependant d’afficher les paramètres de la suite pour se persuader que l’on est là bien en face du même produit et des mêmes protections. Les résultats défensifs des deux suites sont d’ailleurs terriblement proches même s’ils ne sont pas strictement identiques. Une différence subtile qui peut s’expliquer par la présence de la Sandbox manuelle sur Avast (utilisée dans un de nos tests proactifs), par d’éventuels réglages un peu différents et par des bases de signatures pas mises à jour exactement au même instant. Le delta est cependant si infime qu’il n’est pas significatif et ne permet pas de dire que l’une des protections est vraiment moins performante que l’autre. Image 5 : AVG Ultimate 2018 : que vaut la nouvelle suite de sécurité ?

2 – Oui, pour son impact modéré sur les performances

La suite d’AVG présente exactement le même profil qu’Avast. La suite est sans impact notable sur les tâches multimédias, la bureautique et les jeux. L’impact est plus prononcé sur les tâches Internet parce que la suite, comme Avast, semble effectuer des analyses approfondies à la volée lors de téléchargement de fichiers exécutables ou d’archives. Toutefois, elle ne ralentit pas de façon notable les navigations Web. L’occupation mémoire est légèrement inférieure à celle d’Avast. Enfin, le démarrage est lui aussi sensiblement ralenti, ce qui n’est véritablement handicapant que sur les machines qui ne sont pas dotées d’un SSD, mais d’un disque dur assez lent.Image 6 : AVG Ultimate 2018 : que vaut la nouvelle suite de sécurité ?

3 – Oui pour l’excellence de son optimiseur PC

L’un des intérêts phares de cette version Ultimate est d’intégrer en standard « AVG PC TuneUp », l’un des meilleurs outils d’optimisation PC du marché. Les technologies de ce « PC TuneUP » ont d’ailleurs en partie motivé l’acquisition d’AVG par Avast. L’optimiseur d’AVG demeure par ailleurs plus complet que celui d’Avast Ultimate même si l’on retrouve de nombreuses fonctions communes.

>> Antivirus : quelle est la meilleure suite de sécurité ?

PC TuneUp s’occupe d’optimiser et nettoyer vos disques durs, la base de registres et les navigateurs Web. D’une manière générale, les optimisations sont bien automatisées et simples d’emploi puisque réalisées en un clic.
Les utilisateurs avancés apprécieront la présence d’un écran « Toutes les fonctions » offrant un accès individuel à chaque optimisation ainsi que l’accès à des outils avancés de réparation de Windows, de tuning du look de Windows, à des conseils d’optimisation, etc.Image 7 : AVG Ultimate 2018 : que vaut la nouvelle suite de sécurité ?

4 – Non, pour son manque d’intelligence face au phishing

D’une manière générale, vous êtes aussi bien protégés que vous optiez pour Avast ou pour AVG. Les deux suites partagent les mêmes qualités, mais aussi les mêmes défauts notamment en matière de défense en ligne. En effet, l’anti-phishing même s’il complète bien celui de Chrome n’embarque aucune intelligence. La suite, comme Avast, obtient un zéro pointé sur la détection proactive des sites factices non connus de ses bases d’URL.
On regrettera également que plusieurs protections AVAST ne soient pas présentes sur AVG. À nos yeux, les absences plus handicapantes sont les fonctions Software Updater, WiFi Inspector, Rescue Disk et le « Sensitive Data Shield ». Les absences de Sandbox et gestionnaire de mots de passe sont plus anecdotiques. On notera également qu’AVG ne dispose pas du « Game Mode » d’Avast, mode qui évite l’affichage d’alertes lors de vos sessions ludiques. Image 8 : AVG Ultimate 2018 : que vaut la nouvelle suite de sécurité ?


5 – Non, parce que sa défense du foyer est encore incomplète

Image 9 : AVG Ultimate 2018 : que vaut la nouvelle suite de sécurité ?Contrairement à son alter ego chez Avast, cette version « Ultimate » d’AVG se révèle plus alignée sur notre vision de ce que doit être une suite de sécurité en 2018. L’offre couvre en effet un nombre illimité d’appareils, protégeant ainsi tous vos PC, Mac et mobiles Android. Malheureusement, la console centrale pour piloter toutes ces protections à distance n’est pas assez aboutie. Seuls les appareils mobiles y apparaissent. Ce qui limite son intérêt. Mais cela permet notamment de gérer l’antivol intégré dans la protection Android de sorte à verrouiller à distance l’appareil en cas de perte ou vol voire même de prendre en photo le voleur.
AVG propose une autre console « AVG Zen » intégrée au produit Windows. Celle-ci offre cette fois une vue de tous vos appareils protégés par AVG. Mais cette console n’est pas totalement convaincante non plus. On peut effectuer lancer des analyses à distance et effectuer des réparations à distance, mais les informations ne sont pas toujours bien synchronisées et nous n’avons pas pu piloter les appareils mobiles efficacement.
Par ailleurs, il manque encore à AVG Ultimate un contrôle parental ainsi que des modules cherchant à mieux protéger et contrôler les activités sur les réseaux sociaux pour afficher une vraie vocation à défendre le foyer.
Outre les défenses PC et l’outil complet AVG PC TuneUp, la licence Ultimate donne aussi accès à AVG Antivirus pour Mac (un antivirus basic et gratuit intégrant une protection Web) et à AVG Cleaner for Mac (là encore une solution d’optimisation assez basique et gratuite qui supprime tous les fichiers inutiles et temporaires tout en repérant les doublons).
Les protections Android sont plus complètes d’autant que la licence Ultimate donne effectivement accès aux déclinaisons « Pro » (comprenez « payantes ») non seulement de l’antivirus, mais aussi de l’outil d’optimisation AVG Cleaner for Android. Identique à la version Avast, l’antivirus intègre l’antivol, le verrouillage des apps, un coffre-fort à photos, et une sécurisation du WiFi. Image 10 : AVG Ultimate 2018 : que vaut la nouvelle suite de sécurité ?

6 – Oui, pour son rapport qualité-prix

Cette déclinaison « Ultimate » d’AVG se révèle moins riche fonctionnellement que l’édition « Ultimate » d’Avast : le VPN et le gestionnaire de mots de passe ne sont pas intégrés et doivent être acquis séparément. Mais la suite est néanmoins beaucoup plus accessible : pour 80 € par an, elle protège tous vos appareils PC, Mac et Android sans limitation de nombre. Dès lors son rapport qualité-prix se révèle bien plus attractif que la version Avast (limitée à 1 PC) et mieux aligné sur la concurrence même si l’on peut trouver des offres plus complètes à un prix encore inférieur (BitDefender, Norton, …).
L’éditeur Avast semble chercher désormais à faire d’AVG son offre « low cost ». Mais étant donné le niveau défensif très similaire et l’excellence d’AVG PC TuneUp, cet « AVG Ultimate » se révèle financièrement bien plus intéressant et rend plus absurde encore l’offre Avast Ultimate décidément fort mal placée en matière de rapport qualité-prix.
Image 11 : AVG Ultimate 2018 : que vaut la nouvelle suite de sécurité ?

Les autres versions

AVG propose toujours son antivirus gratuit (testé ici). Défensivement, il se démarque surtout des versions payantes par son absence d’antiransomware avancé.
AVG continue de proposer une suite « Internet Security » qui pour 55 €/an en offre pas beaucoup plus que l’édition gratuite et beaucoup moins que l’édition Ultimate, bien qu’elle couvre elle aussi un nombre illimité de PC et de smartphones Android. Si vous n’avez vraiment pas besoin des outils d’optimisation d’AVG (sur PC et Android), cet « Internet Security » peut suffire, mais il est moins bien placé que d’autres offres concurrentes.Image 12 : AVG Ultimate 2018 : que vaut la nouvelle suite de sécurité ?