Accueil » Actualité » Batgirl : la Warner bloque l’accès au film à ses réalisateurs

Batgirl : la Warner bloque l’accès au film à ses réalisateurs

Les réalisateurs de Batgirl ont tenté de récupérer des images du film lorsque la Warner a annoncé son annulation. Sauf que le studio a pris le temps de leur bloquer l’accès au serveur où se trouve le long-métrage !

Image 1 : Batgirl : la Warner bloque l'accès au film à ses réalisateurs
Une annulation qui surprend tout le monde – Crédit : Warner Bros.

Ce n’est pas un secret, le rachat de la Warner par Discovery provoque des décisions… surprenantes. Plusieurs projets ont été annulés dont certains pourtant bien avancés. On parle notamment de Batgirl avec un sort similaire pour Supergirl selon les rumeurs. Des raisons officielles et officieuses justifient cette mise à la poubelle qui désespère les fans. Cerise sur le gâteau, les réalisateurs Adil El Arbi et Bilall Fallah voulaient accéder à leur film sauf que la Warner leur a bloqué l’accès !

À lire > Batgirl : le boss de la Warner est un « imbécile » pour l’un des acteurs

« Je suis allé sur le serveur et tout était bloqué »

Image 2 : Batgirl : la Warner bloque l'accès au film à ses réalisateurs
Une photo dévoilée par l’un des réalisateurs – Crédit : Adil El Arbi

Après des mois de boulot, l’équipe de Batgirl se trouve passablement remontée. Adil El Arbi et Bilall Fallah ont appris la mort de leur film en même temps que le monde entier. La Warner s’étant garder de les prévenir, le duo tente alors d’enregistrer une partie des séquences sur leur smartphone. Mais les serveurs contenant leur boulot se retrouvent verrouillés par la major. Ce qui signifie que si Batgirl existe encore, l’équipe ne peut pas y avoir accès.

Comme le déclare Bilall Fallah : « Adil m’a appelé et m’a dit : “Vas-y, filme des choses sur ton téléphone”. Je suis allé sur le serveur et tout était bloqué ».

Adil El Arbi précise que la décision d’annuler Batgirl est motivée par un changement de stratégie de la Warner. Pas de remise en cause de la qualité du long-métrage ou du talent des cinéastes. Le duo admet en revanche que le film nécessitait encore du travail pour être peaufiné. Mais même avec cela, peu de chances que le studio puisse autoriser une sortie en dehors des clous.

Face à cette situation, Adil El Arbi semble plutôt choqué. Il faut dire que Discovery, la nouvelle direction, prend une décision inédite. Annuler un long-métrage dans lequel 90 millions avaient été investis. Un film dans lequel Michael Keaton signe son retour en Batman, un comeback attendu.

Malgré cette débandade, les réalisateurs espèrent toujours pouvoir, un jour, sortir leur Batgirl. Le début d’une longue histoire pour ce film maudit ?

Source : Gizmodo