Accueil » Actualité » Bételgeuse : l’étoile géante a mystérieusement perdu de son éclat et on sait enfin pourquoi

Bételgeuse : l’étoile géante a mystérieusement perdu de son éclat et on sait enfin pourquoi

L’étoile supergéante rouge Bételgeuse avait perdu les deux tiers de sa luminosité en six mois.

Bételgeuse est probablement l’une des étoiles les plus connues du grand public. Située dans la constellation d’Orion, la supergéante rouge est environ 1000 fois plus volumineuse que notre soleil. À l’automne 2019, l’étoile a commencé à baisser en luminosité. Un obscurcissement si soudain que 6 mois plus tard, elle avait perdu les deux tiers de son éclat.

Le "Great Dimming" de Bételgeuse. Crédit : ESO/M. Montargès
Le « Great Dimming » de Bételgeuse. Crédit : ESO/M. Montargès

Bételgeuse, l’étoile s’est obscurcie mystérieusement et soudainement

A l’époque, cette observation a coupé le souffle aux astronomes. Assez rapidement, la communauté scientifique a formulé plusieurs hypothèses sur les possibles raisons de cette perte d’éclat soudaine. L’une d’entre elles estimait notamment que Bételgeuse s’apprêtait à entrer en supernova. Mais un récent développement a rejeté cette possibilité, laissant planer le mystère sur cette baisse de luminosité.

En effet, une nouvelle étude a réfuté cette hypothèse. D’après celle-ci, une entrée en supernova ne peut expliquer le phénomène. « Nos résultats confirment que le Great Dimming n’est pas une indication de l’explosion imminente de Bételgeuse en tant que supernova. Certaines supergéantes rouges peuvent montrer peu ou pas de signe de l’effondrement imminent de leur noyau, des années voire des semaines avant que cela ne se produise », a déclaré le docteur Miguel Montargès.

Bételgeuse ne s’est pas assombrie en vue d’une supernova

L’astronome a publié un thread sur Twitter où il explique les raisons de ce « Grand Assombrissement », ou Great Dimming comme il a été nommé en anglais en citant une étude de l’ESO. « le Great Dimming de Bételgeuse était le résultat d’un refroidissement localisé de la photosphère qui à son tour a déclenché la nucléation de poussière dans un nuage de gaz éjecté par l’étoile des mois plus tôt », a-t-il précisé.

Cependant, cela ne veut pas dire que Bételgeuse ne peut pas entrer en supernova sans prévenir. « Par conséquent, bien que la masse actuelle, le comportement de perte de Bételgeuse ne semble pas présager de sa disparition, il reste possible qu’elle explose sans avertissement », a précisé le docteur Montargès. Les supernovae sont connues pour leurs explosions surpuissantes, dues à l’implosion d’étoiles en fin de vie.  

Source : livescience.com