Accueil » Actualité » Refroidi et vidé de son sang, votre corps est plus facile à opérer

Refroidi et vidé de son sang, votre corps est plus facile à opérer

Un groupe de chercheur américain mène des essais de biostase pour tenter de sauver des patients qui seraient condamnés sans cette technique. En les plongeant dans un état proche de la mort, les scientifiques disposent d’un délai supplémentaire pour les opérer et leur offrir une chance de survie.

À la faculté de médecine de l’Université du Maryland, le docteur Samuel Tisherman et son équipe sont parvenus à plonger des patients dans un état de biostase. Une technique que des scientifiques avaient déjà expérimentée sur des porcs, mais qui n’avait encore jamais été réalisée avec autant de succès sur des êtres humains. Elle n’en est qu’à ses débuts, mais les résultats sont prometteurs, et elle a déjà permis de sauver des vies.

Image 1 : Refroidi et vidé de son sang, votre corps est plus facile à opérer

La biostase est un état biologique dans lequel un organisme est figé à un instant donné pour théoriquement être conservé indéfiniment, puis ramené à son état normal. L’équipe de médecins l’utilise pour tenter de sauver des patients qui souffrent d’un traumatisme aigu, tel qu’une blessure grave par arme à feu ou par arme blanche. Des pathologies qui ne laissent que quelques minutes pour intervenir, et qui mènent habituellement à la mort.

Des rats apprennent à conduire et ça les détend

Pour s’en rapprocher, les scientifiques américains refroidissent rapidement le corps du patient à 10 à 15°. Puis ils remplacent son sang par une solution saline glacée. Il est ensuite emmené au bloc opératoire. Les scientifiques disposent alors de deux heures supplémentaires avant qu’il ne se réchauffe et que son métabolisme ne se réactive. 

Le traitement provoque l’arrêt du cœur qui n’alimente plus le corps en oxygène, et stoppe pratiquement l’activité cérébrale. En réduisant fortement l’activité cellulaire, les scientifiques limitent leur consommation d’oxygène, et évitent ainsi qu’elles se détériorent. Sans oxygène, 5 minutes suffisent pour provoquer des dégâts irréversibles aux cellules du cerveau. 

Energie solaire : une avancée majeure grâce à l’intelligence artificielle

Le docteur Samuel Tisherman précise : « nous n’essayons pas d’envoyer des gens sur Saturne, nous essayons de gagner du temps pour sauver des vies ». En effet, la NASA n’a pas prévu d’équiper la capsule Orion de « modules d’hypersommeil », les astronautes se contenteront de simples hamacs pendant leur voyage jusqu’à la Lune. Néanmoins, ces progrès significatifs laissent entrevoir de nouvelles perspectives de gestion de crises. Notamment lorsque des patients arrivent en masse aux urgences à la suite d’un attentat ou d’une catastrophe naturelle.

SpaceX : un prototype de vaisseau Starship explose partiellement pendant un test

Source : NewScientist