Accueil » Actualité » Black Shark 2 : on connaît maintenant les prix français du smartphone de gaming

Black Shark 2 : on connaît maintenant les prix français du smartphone de gaming

Image 1 : Black Shark 2 : on connaît maintenant les prix français du smartphone de gaming

Dévoilé il y a un peu plus d’une semaine à Pékin, le Black Shark 2 débarque officiellement en France. L’appareil, qui se dédie principalement aux joueurs sur mobile, s’affiche à un prix défiant toute concurrence au regard de ses performances.

Pour mémoire, le Black Shark est un smartphone qui profite d’une dalle OLED de 6,39″, d’un double capteur dorsal de 48 et 12 MPx, et d’un autre situé à l’avant de 20 MPx. L’ensemble palpite à l’aide du tout nouveau Snapdragon 855, qui est actuellement le processeur le plus puissant pour Android, comme évoqué sur notre article confrontant les différents CPU du moment. Côté énergétique, on trouve une batterie de 4000 mAh à charge rapide, mais surtout un système de refroidissement liquide en « mille-feuille » (dixit Black Shark).

En option, on trouve également un kit de manettes à insérer de chaque côté de l’appareil, manette qui le transforme alors en véritable petite console portable. Car c’est tout l’intérêt de ce smartphone : permettre aux utilisateurs de jouer dans d’excellentes conditions. Black Shark affirme d’ailleurs que son smartphone offre le temps de réponse tactile le plus bas au monde : 43,5 ms seulement. Et qu’il est taillé pour permettre le meilleur DPS (Damage per second) dans les jeux de tir.

Le nouveau smartphone de la société Black Shark est disponible sur le site officiel du constructeur depuis hier 18h00. Deux éditions de l’appareil sont commercialisées : la première, qui est accompagnée de 8 Go de RAM et de 128 Go d’espace de stockage, vaut 549 €. La seconde, qui est pourvue de 12 Go de RAM et de 256 Go de stockage, s’affiche au prix de 649 €.

A note que, lors de l’événement presse qui a eu lieu hier soir pour lancer le smartphone en France, Black Shark a de nouveau précisé que l’entreprise était totalement séparée de Xiaomi, bien que cette dernière détienne 48% des parts de la société.