Accueil » Actualité » Blizzard cède et assouplit les sanctions contre « Blitzchung » Ng Wai

Blizzard cède et assouplit les sanctions contre « Blitzchung » Ng Wai

Blizzard revient sur les sanctions imposée au joueur d’Haerthstone qui a montré son soutien aux manifestants hongkongais. Le bannissement de « Blitzchung » Ng Wai est raccourci à six mois et il récupère les gains de la Saison 2 de la compétition.

Image 1 : Blizzard cède et assouplit les sanctions contre « Blitzchung » Ng Wai

Durant une interview d’après match sur un tournoi du jeu Hearthstone, « Blitzchung » Ng Wai a manifesté publiquement son soutien à la cause hongkongaise. Blizzard a immédiatement réagi en le bannissant pendant 1 an, et en lui retirant les 10 000 dollars de gains qu’il avait accumulé pendant la Saison 2 de la compétition. 

La décision a alors suscité une vague de soutien de la communauté de joueurs et un appel au boycott de ses titres. Epic Games a pris position contre cette décision, et l’affaire a même touché la sphère politique qui a accusé l’éditeur de se plier aux exigences chinoises. Blizzard n’aura pas résisté à la pression pour finalement revenir sur sa décision.

« Blitzchung » récupère ses gains et son bannissement est réduit à six mois

Blizzard cède à la pression et revient sur la sanction imposée à « Blitzchung » Ng Wai. J. Allen Brack, son président, annonce que le joueur n’est finalement banni que six mois et qu’il récupère ses gains. 

Brack en profite également pour clarifier les raisons qui ont poussé la firme à prendre cette décision, et dément les accusations de soutien aux autorités chinoises en déclarant que « les relations de la compagnie avec la Chine n’ont eu aucune influence ». Il ajoute également que « les opinions spécifiques exprimées par Blitzchung n’ont pas été un facteur dans la décision que nous avons prise ».

De son coté, « Blitzchung » Ng Wai a réagi positivement à la nouvelle bien qu’une suspension de six mois lui semble encore trop longue. Il indique d’ailleurs ne pas être certain de reprendre la compétition une fois la suspension terminée.

Plus tôt cette semaine, la communauté de joueurs Blizzard s’est opposée aux sanctions, et a marquée son soutien pour les manifestants hongkongais en faisant de Mei le symbole de la démocratie et de la liberté d’expression.

Source : Blizzard Blog