Accueil » Actualité » Blizzard veut améliorer le chat d’Overwatch

Blizzard veut améliorer le chat d’Overwatch

Image 1 : Blizzard veut améliorer le chat d'Overwatch

Blizzard lance un système de modération de discussion sur le chat Twitch pour améliorer qualité des discussions des feeders Overwatch Contenders. Proposer une expérience améliorée au public en plus de respecter le professionnalisme des joueurs, c’est l’objectif que s’est fixé Blizzard en 2019 pour Overwatch.

Ce faisant, l’éditeur américain teste depuis le 28 décembre un programme de modération de discussion pour la ligue de feeders Overwatch Contenders. Celui-ci nécessite de lier les conversations dans le canal Twitch aux comptes Battle.net des contributeurs. Même si le fonctionnement de ce nouveau système pour améliorer la qualité des discussions n’a pas été clairement expliqué, on peut comprendre que tout comportement jugé inapproprié pourrait avoir des conséquences sur la réputation des feeders dans Battle.net. Autrement dit, courtoisie et politesse sont désormais de rigueur lorsque vous participez à des conversations ou encouragez des pros Overwatch potentiels sur le chat Twitch.

>>> Lireaussi : Overwatch en crossplay : Blizzard, Sony et Microsoft sont en pourparlers

Lancée en marge des quarts de finale de la saison 3 de l’Overwatch League, la phase de test du nouveau modérateur s’achèvera le 12 janvier 2019, soit à la fin du tour. À la suite de quoi, l’équipe Contenders étudiera l’effet global de l’expérimentation sur la « positivité » dans le canal. Évidemment, cela permettra d’alléger la charge de modération de Blizzard, mais ce n’est pas son seul intérêt. Le programme devrait contribuer aux efforts de Blizzard pour donner à la partie esport d’Overwatch la meilleure visibilité possible. Dans cette optique, une atmosphère plus professionnelle et surtout plus positive pourrait l’aider à toucher un public plus large et idéalement, attirer la publicité de grands noms. Ce qui peut difficilement se faire tant que des activités toxiques infiltrent les canaux de diffusion.