Accueil » Actualité » Bouygues : chute des prix sur l’internet fixe en 2014

Bouygues : chute des prix sur l’internet fixe en 2014

Image 1 : Bouygues : chute des prix sur l'internet fixe en 2014Trop, c’est trop. Martin Bouygues entre en guerre contre Xavier Niel et s’explique dans une interview accordée au Figaro. L’homme d’affaires annonce que « la fête est finie », en réponse aux nombreuses attaques du PDG d’Iliad et déclare « la guerre dans l’Internet fixe ». C’est donc une guerre commerciale qui est lancée entre les deux opérateurs télécom, dont la première bataille a eu lieu sur le terrain de la 4G. Free Mobile a lancé il y a plusieurs semaines son offre 4G sur ses deux forfaits.

Mais cette annonce est à nuancer du fait d’une infrastructure trop légère, composée d’environ 800 antennes pour toute la France. Bouygues n’aura pas tardé à réagir en ouvrant successivement la 4G à la grande majorité des forfaits mobiles des clients Bouygues Telecom puis aux abonnés B&You. De quoi proposer les tarifs les moins chers avec la couverture la plus importante – 63% de la population 6 mois environ après le lancement du réseau – grâce à un réseau fort de près de 6 000 antennes.

À l’assaut de l’internet domestique

Image 2 : Bouygues : chute des prix sur l'internet fixe en 2014Visiblement, Martin Bouygues ne compte pas s’arrêter là puisque la seconde bataille va se mener sur le terrain de l’Internet domestique. Le PDG promet « une vraie rupture en 2014, avec des technologies et des services innovants » tandis que les prix devraient être considérablement baissés. « Nous allons faire faire 150 euros d’économie par an aux abonnés du fixe qui choisiront ce service, ce qui fait une économie de 12,5 euros par mois. Qui dit mieux ? Que Xavier Niel fasse la même chose s’il en est capable  ! »

Un message qui sera certainement entendu par son homologue, mais il faut toutefois rappeler qu’il est largement devant Bouygues sur ce secteur avec plus de 22 % de parts de marché, contre moins de 8 % pour son concurrent.