Accueil » Actualité » Samsung ne plie plus les écrans, mais les enroule

Samsung ne plie plus les écrans, mais les enroule

Image 1 : Samsung ne plie plus les écrans, mais les enroule

Alors que le Galaxy Fold n’est pas encore sur le marché, les ingénieurs de Samsung pensent déjà à la suite. La firme sud-coréenne a déposé une demande de brevet imaginant un smartphone pourvu d’une dalle enroulable. L’appareil est aussi grand qu’une tablette lorsqu’il est déployé.

De nombreuses questions restent en suspens

Découvert par le site LetsGoDigital, le brevet détaille le système imaginé par les équipes de la division écrans du géant sud-coréen. En plus de son côté rétractable, l’écran est également flexible. Le propriétaire aurait ainsi la possibilité de l’enrouler, ou de le dérouler, en fonction de ses besoins. L’évolution de la taille est impressionnante. Après son déploiement, la surface de la dalle est trois fois plus importante. Au lieu d’un smartphone, l’utilisateur aurait à sa disposition une véritable tablette.

Mais le mécanisme résistera-t-il à de nombreuses manipulations ? En effet, ce genre d’appareil coûterait bien plus cher qu’un simple téléphone. Sans une garantie sur sa solidité, les acheteurs auraient du mal à sortir leur portefeuille. L’intégration des autres composants suscite aussi des interrogations. Comment loger la batterie dans une telle configuration ?

Les smartphones pliables se font attendre

Plusieurs fabricants ont dévoilé des smartphones pliables. Pourtant, aujourd’hui, seul le Flexpai est disponible sur le marché. Conçu par Royole, il coûte près de 1400 euros. De son côté Huawei, a repoussé le lancement de son Mate X. Quant au projet de Samsung, il semble en bonne voie. Aux dernières nouvelles, la compagnie sud-coréenne aurait rectifié les défauts de son Galaxy Fold. Reste à savoir quand il sortira.

>>> Samsung aurait corrigé tous les problèmes du Fold, son téléphone pliable