Accueil » Actualité » British Airways teste des fauteuils roulants autonomes à l’aéroport de New York

British Airways teste des fauteuils roulants autonomes à l’aéroport de New York

Afin d’aider les personnes ayant des difficultés à se déplacer, British Airways vient de lancer un test grandeur nature en proposant des fauteuils roulants électriques autonomes à l’aéroport JFK de New York.

Image 1 : British Airways teste des fauteuils roulants autonomes à l'aéroport de New York
Crédit : British Airways

Souvent lorsque l’on pense aux véhicules autonomes, on pense à leur praticité, comme dans le cas du taxi créé par Honda et General Motors. Ces fauteuils roulants se voient comme une nécessité pour nombre de personnes à mobilité réduite.

Un fauteuil roulant autonome pour naviguer dans l’aéroport JFK

Pour les personnes valides, il n’est pas toujours simple de se déplacer dans le dédale d’un aéroport, qui plus est dans celui de John Fitzgerald Kennedy, l’aéroport de New York et sixième plus grand des États-Unis. Alors pour les personnes ayant des difficultés à se déplacer, se rendre de l’enregistrement à la sécurité puis de l’immigration à la porte d’embarquement peut se révéler un véritable calvaire.

La solution qu’est en train de tester la compagnie aérienne British Airways consiste en un fauteuil roulant électrique autonome. En attendant une solution permettant de le contrôler à la pensée, et plutôt que de chercher à le piloter à l’aide d’une manette Xbox One Adaptive, celui-ci est muni d’un système de navigation fonctionnant à l’intérieur de l’aéroport et de capteurs permettant d’éviter la collision avec les piétons.

5800 euros pièce, sans la conduite autonome

Il permet de se rendre dans 37 lieux préenregistrés. Après avoir déposé le passager à destination, le fauteuil retrouvera de lui-même le chemin de la station prêt à attendre son prochain passager. Le MIT aussi travaille sur un fauteuil roulant capable d’éviter les collisions dans les angles des couloirs.

La base du fauteuil roulant utilisé par British Airways est fabriquée par l’entreprise Whill. Ce fauteuil Model Ci est vendu au Royaume Uni environ 4 500 euros hors taxes par son fabricant. Il est possible de le trouver en France pour 5 800 euros, à destination des particuliers, mais sans la conduite autonome. Cet investissement important fait partie d’un effort de 7,5 milliards d’euros que la compagnie aérienne compte dépenser à l’amélioration globale de l’expérience de ses clients.

Source : Engadget