Accueil » Actualité » Byte, le nouveau Vine, est déjà envahi de spams

Byte, le nouveau Vine, est déjà envahi de spams

Mauvais départ pour Byte, la plateforme de partage de vidéos qui souhaite concurrencer Instagram et TikTok. Quelques heures après son lancement, le successeur de Vine a dû faire face à une recrudescence de spams dans les commentaires. Les équipes de développement en ont rapidement fait leur priorité, et travaillent actuellement à la résolution du problème.

Image 1 : Byte, le nouveau Vine, est déjà envahi de spams

Lancé depuis seulement quelques jours sur Android et iOS, Byte rencontre déjà quelques problèmes. Le réseau social de courtes vidéos est submergé de spams dans les commentaires. L’application a pourtant bénéficié d’une phase de tests particulièrement longue. Depuis avril dernier, Byte est disponible en version bêta. Manifestement, ses créateurs n’ont pas tout mis en œuvre pour modérer et limiter les commentaires. Une situation qui ne devrait pas durer, Byte vient en effet d’annoncer qu’elle allait prendre des mesures pour corriger le problème.

Instagram : la messagerie directe bientôt disponible sur le web

Byte rassure et promet de régler le problème de spam rapidement

Le succès d’un réseau social ou d’un service en ligne se joue dès les premiers jours après sa mise en service. Dom Hoffman, cofondateur de Byte, en est conscient et n’a pas tardé à réagir. Sur le forum de la communauté, il précise que le problème est connu et qu’il est prioritaire. Les équipes du service travaillent actuellement à sa résolution, et elles sont déjà parvenues à améliorer significativement le service. Il annonce aussi qu’à moyen terme, la section des commentaires sera amenée à évoluer. Il prévoit notamment d’offrir la possibilité de les bloquer, de les filtrer ou de les limiter. Dom Hoffman en profite également pour annoncer de nouvelles fonctionnalités disponibles dans un « avenir très proche ». Elles doivent notamment favoriser la découverte de nouveaux contenus et stimuler la créativité.

Pourquoi TikTok va-t-il dépasser Instagram ? Le patron de Snapchat explique

Byte est le successeur de Vine, une plateforme de partage de vidéos de 6 secondes lancée en 2013. Racheté par Twitter, le service a finalement été interrompu en 2016. En concurrence avec Instagram et TikTok, la partie s’annonce serré, d’autant plus que la plateforme ne dispose pour l’instant d’aucune source de revenus. Elle compte néanmoins mettre en place un système de rémunération directe pour récompenser les vidéastes les plus populaires. C’est d’ailleurs probablement en prévision de ce mode de rémunération que certains utilisateurs n’hésitent pas à spammer les autres pour obtenir un maximum d’abonnées.

L’armée américaine bannit TikTok pour raison de sécurité

Source : Byte