Accueil » Actualité » TikTok ne pourrait pas se vendre sans l’accord du gouvernement chinois

TikTok ne pourrait pas se vendre sans l’accord du gouvernement chinois

L’application chinoise TikTok est au cœur de nombreuses controverses, notamment sur les pratiques suspectes de collecte de données. Les États-Unis ont récemment menacé d’interdire TikTok s’ils ne vendaient pas l’entreprise américaine TikTok à une société américaine.

Les entreprises américaines qui cherchent à acquérir TikTok pourraient faire face à un problème de taille : la nouvelle réglementation chinoise.

Image 1 : TikTok ne pourrait pas se vendre sans l'accord du gouvernement chinois
Crédit : Kon Karampelas / Unsplash

Parmi les acheteurs potentiels des activités de TikTok aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande, au Canada et en Australie figurent Microsoft, Walmart, Twitter et Oracle. L’achat des opérations de TikTok dans ces pays pourrait être évalué entre 20 et 30 milliards de dollars.

TikTok ne serait pas l’application la plus sécurisée. Elle se serait servie d’une vulnérabilité pour espionner des millions d’utilisateurs Android à travers le monde. Celle-ci a été bannie des États-Unis en raison des doutes sur la collecte de données des utilisateurs. Son rachat pourrait devenir compliqué à cause de la nouvelle réglementation chinoise.

En effet, le ministère chinois du commerce a mis à jour ses catégories de contrôle des exportations pour couvrir les technologies d’intelligence artificielle. Cela pourrait signifier que la vente par ByteDance de ses opérations américaines TikTok nécessiterait un accord du gouvernement, selon un rapport des médias chinois publié ce week-end.

Un chercheur pense que TikTok sera affecté par ses nouvelles mesures

L’agence de presse officielle chinoise Xinhua a cité le chercheur Cui Fan, qui déclare que les règles mises à jour pourraient s’appliquer à ByteDance. Il a conseillé aux entreprises « d’arrêter les négociations et les transactions afin de mener les procédures appropriées. ».

Cui Fan a noté que le développement de ByteDance à l’étranger s’est appuyé sur une technologie nationale. En outre, la société pourrait avoir besoin de transférer les algorithmes ou les droits d’utilisation au nouveau propriétaire de TikTok.

Source : xinhuanet