CES 2018 : les tops et les flops du salon high tech de Las Vegas

Image 1 : CES 2018 : les tops et les flops du salon high tech de Las Vegas

L’effet waou : The Wall de Samsung

C’était assurément l’une des attractions majeures dans cette édition du CES. Samsung a relancé la guerre de la taille d’écran avec un produit stratosphérique : the Wall (le mur). D’une diagonale de 146 pouces (365 cm), celui-ci est tout simplement impressionnant.

Comment le coréen a réussi cette prouesse alors que son grand rival LG ne s’est arrêté « qu’à 88 pouces » ? En changeant sa technologie d’affichage. The Wall utilise des Micro-Led, qui lui permettent de se passer de rétroéclairage. En effet, sur cet écran il y a autant de miro-leds que de pixels, chacun de ces derniers étant autoémissif.

Concrètement, les possibilités sont infinies puisque la diagonale n’est plus limitée que par le nombre de ces micro-leds. On pourrait donc potentiellement créer des écrans sur mesure. En revanche, outre le prix, un souci persiste : même en Ultra HD, avec cette taille d’écran les pixels sont visibles à l’œil nu lorsqu’on se rapproche. Seule solution : passer en 8K et la bonne nouvelle c’est que Samsung confirme, en coulisses, y travailler.