Accueil » Actualité » Chez Apple, c’est toujours le hardware qui assure le chiffre d’affaires

Chez Apple, c’est toujours le hardware qui assure le chiffre d’affaires

Apple souhaite néanmoins développer un modèle économique reposant sur les services. Cela permettra d’éviter la saturation du marché du smartphone, qui menace la croissance du constructeur américain.

Image 1 : Chez Apple, c’est toujours le hardware qui assure le chiffre d’affaires

Mois de janvier oblige, le constructeur américain a dévoilé son bilan de l’année 2019, et celui ci est réussi. Au cours de son dernier trimestre, la société a réalisé un chiffre d’affaires record de plus de 91 milliards de dollars et des bénéfices de 22 milliards de dollars – des chiffres qui ont dépassé les prévisions des analystes et qui ont fait monter en flèche le cours de l’action de la société.

Il est évident que l’iPhone 11 a contribué aux résultats records, les ventes d’iPhone étant passées de 52 à 56 milliards de dollars au cours des 12 derniers mois. Il est également possible de constater que les ventes de Mac ont chuté de 3,5 %, tandis que les revenus des iPad ont baissé de 11,2 %.

Mais Apple doit se préparer à une baisse annoncée de la vente de smartphone, du fait de la saturation du marché, à une concurrence intense et à l’allongement des cycles de rafraîchissement. L’entreprise de Steve Jobs l’a bien compris : c’est ce qui  a conduit Apple à investir de manière significative dans les services : Apple Music, Apple TV+, Apple News+ et Apple Arcade.

Une transition vers les services sur le long terme

Contrairement aux revenus du matériel qui stagne, les revenus des services sont à nouveau en hausse, cette fois de 16,9 %, pour atteindre 12,7 milliards de dollars. Mais comme Apple ne ventile pas ce chiffre, il est difficile de voir comment chaque service contribue à cet objectif.

Il ne fait aucun doute que la stratégie d’Apple en matière de services portera ses fruits à l’avenir, en encourageant la fidélité dans une économie basée sur les abonnements. En effet, les nouveaux services d’Apple sont proposés à des prix très bas afin d’établir des parts de marché et de repousser la concurrence. Espérons pour Apple que le marché des abonnements ne subissent pas lui aussi une saturation. 

Source : TechRadar