Accueil » Actualité » Chez Microsoft, on interdit Slack et on déconseille Google Docs

Chez Microsoft, on interdit Slack et on déconseille Google Docs

Image 1 : Chez Microsoft, on interdit Slack et on déconseille Google Docs

Microsoft aurait communiqué à ses employés une liste de logiciels et de services en ligne à ne plus utiliser au sein de la compagnie. Si l’usage de certaines applications telles que Google Docs est juste déconseillé, d’autres programmes ont été purement et simplement interdits.

C’est le cas de Slack. Microsoft a intimé à ses employés l’ordre de migrer leurs comptes et conversations Slack vers Microsoft Teams. Ils sont par ailleurs encouragés à utiliser les logiciels et services maison plutôt que ceux de la concurrence. Les deux plateformes proposent en effet des services de collaboration et de gestion de projets équivalents, et la popularité de Slack est un frein à l’adoption de Teams. La firme de Redmond affirme pourtant que la liste a été créée pour des raisons de sécurité des données. Les dirigeants affirment que Slack [à l’exception de Slack Enterprise Grid] ne « propose pas le contrôle nécessaire pour protéger correctement la propriété intellectuelle de Microsoft ». 

Slack n’est pas le seul service de cette liste noire. Microsoft déconseille d’utiliser les services en ligne d’Amazon (Amazon Web Services), Grammarly, ou même Github. Ce service appartient pourtant au géant de Microsoft. La compagnie affirme que seul l’usage de la version dans le Cloud est déconseillé. Cette dernière donnerait accès « à des informations, du code et des spécifications extrêmement confidentiels ».

>>> Microsoft et Kano lancent un PC portable en kit pour les enfants