Accueil » Actualité » Chine : un permis à points pour Internet

Chine : un permis à points pour Internet

Image 1 : Chine : un permis à points pour InternetLe réseau social chinois Sina Weibo va mettre en place un système de permis à points, afin de pousser ses utilisateurs à adopter une « bonne conduite » sur la Toile. Le site, qui a modifié ses conditions d’utilisation pour l’occasion, dit ainsi vouloir « éviter l’expansion des rumeurs ».

Chaque utilisateur du réseau social (300 millions de personnes au total, selon Sina Weibo) va donc disposer d’un capital de 80 points. Chaque faute pourra alors entraîner la perte d’une somme plus ou moins grande de points. En dessous de 60 points, l’utilisateur est alerté, et s’il en perd la totalité, son compte est supprimé. La Chine faisant partie des pays où l’information est la plus contrôlée, notamment sur Internet, les « fautes » qui entraîneront des pertes de points tournent souvent autour de ce domaine. Ainsi, on retrouve des intitulés comme « répandre des rumeurs », « porter atteinte à l’ordre public », ou encore « révéler des secrets de la nation », qui sont autant de motifs de retraits de points. En revanche, les utilisateurs qui participent à des « activités promotionnelles », dont la nature n’est pas précisée, peuvent être récompensés en gagnant des points. 

Kerry Brown, expert de l’Asie, explique à la BBC que « c’est le signe que les autorités essaient de restreindre l’accès à Internet en Chine, mais de petits groupes parviendront à trouver des manières de les contourner ». En effet, jusqu’à maintenant, la Chine appliquait surtout son contrôle sur les moteurs de recherche. Si un internaute tape un mot interdit, le site renvoie un message d’erreur, mais il est toujours possible de ruser le site et d’accéder à une page désapprouvée par le gouvernement chinois. Avec la méthode appliquée par Sina Weibo, on prend le problème à la source : en punissant directement les internautes qui évoqueraient des sujets interdits. Impossible, ainsi, que des pages controversées puissent se retrouver dans des moteurs de recherche.