Accueil » Actualité » Les ventes de PC sont toujours en berne et ça ne va pas s’améliorer

Les ventes de PC sont toujours en berne et ça ne va pas s’améliorer

Image 1 : Les ventes de PC sont toujours en berne et ça ne va pas s'améliorer

Le cabinet Gartner vient de publier les chiffres relatifs aux ventes de PC réalisées au premier trimestre 2019. 58,5 millions d’appareils ont trouvé preneur, soit une baisse de 4,6 % en comparaison à 2018.

Amorcé en 2012, le recul se poursuit. Les situations diffèrent selon les pays. La chute est moins marquée en Europe avec un écart de seulement 2,2 %. En revanche, les États-Unis sont plus touchés avec une baisse de 6,3 %. Enfin, le Japon constitue une exception. Les ventes y ont augmenté de 6,8 % en un an.

>> Lire aussi : Comparatifs et tests des meilleurs pc portables 2019 par marque

Le succès des smartphones explique cette tendance

Ce n’est pas un secret, les smartphones sont aujourd’hui de plus en plus puissants et multitâches. Par leur intermédiaire, les utilisateurs peuvent se consulter le Web, lire leurs mails et des documents, visionner des films, écouter de la musique, travailler, jouer, etc. Et même si le design des PC et des ordinateurs portables continuent à évoluer, les consommateurs n’éprouvent plus le besoin de renouveler régulièrement leur machine.

Si le tableau peut sembler bien sombre, quelques acteurs parviennent cependant à tirer leur épingle du jeu. Lenovo, HP et Dell, détiennent 61,5 % des parts du marché, une croissance de 4,5 % en un an. Lenovo se frotte les mains : Aujourd’hui, sa part atteint 22.5 % et elle continue à augmenter. Cette augmentation se justifie par la bonne santé du B2B.

Sans les achats réalisés par les entreprises, la chute serait plus spectaculaire. Néanmoins, les analystes prédisent que « l’effet Windows 10 » va commencer à s’estomper : dans ce contexte, les prochains trimestres devraient être encore plus rudes.

>>>Lire aussi : Windows 10, les principales nouveautés  de la May 2019 Update