Accueil » Dossier » Claviers : les concepts les plus fous

Claviers : les concepts les plus fous

Image 1 : Claviers : les concepts les plus fous

Un clavier végétal

« Une expérience sensuelle pour les mains ». On croit bien volontiers le designer-développeur Robbie Tilton lorsqu’il parle d’une de ses créations les plus étonnantes, le Natural Keyboard. Souhaitant trouver une alternative à l’esthétique « froide » de la plupart des objets technologiques modernes, il s’est lancé dans la conception de ce clavier presque exclusivement composé de bois découpé au laser pour la structure et les touches et de mousse. Si la démarche vous inspire, vous pouvez consulter  une sorte de tutoriel, accompagné de photos, où il détaille les différentes étapes de la fabrication.    

Image 2 : Claviers : les concepts les plus fous

Ambiance industrielle

Richard R. Nagy est depuis quelques années l’un des « papes » de  la tendance retro-gothico-steampunk. Il fabrique à la main, et vends sur son site Datamancer.com ou sur sa boutique Etsy, différents types d’équipements informatiques aux formes et matériaux parfois très surprenants : claviers, boitiers de PC, écrans, souris, portables… A l’image de ce clavier, The Machinist, au design d’inspiration industrielle en aluminium artificiellement vieilli. 550 euros environ

Image 3 : Claviers : les concepts les plus fous

Un clavier et 16 millions de couleurs

Présenté par SteelSeries lors du dernier CES qui s’est tenu à Las Vegas, ce clavier filaire rétroéclairé au look plutôt classique s’adresse plus particulièrement aux gamers avec 22 touches macro, une inclinaison réglable et la possibilité d’enregistrer 4 profils. Mais l’APEX est également, et surtout, doté de 5 zones qui peuvent être rétroéclairées indépendamment avec une palette de 16,8 millions de couleurs et 8 niveaux d’intensité. Ce clavier sera disponible dans le courant de l’été 2013 au prix de 100 euros environ.            

Image 4 : Claviers : les concepts les plus fous

Clavier qui roule…

… n’amasse pas (encore) les dollars. Le Qii est un clavier Bluetooth « enroulable » pour Smartphone dont les concepteurs ont souhaité financer le développement via la plateforme de crowdfunding Indiegogo. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le concept n’a pas rencontré pour le moment  le succès escompté. L’objectif à atteindre était de 1 850 000 $. Un peu moins de 30 000 ont été collectés… Dommage car l’idée d’un clavier tactile, de taille standard une fois déroulé et qui peut aisément être transporté dans une poche tout en étant résistant aux liquides et aux chocs était très séduisante. (voir vidéo).    

Image 5 : Claviers : les concepts les plus fous

Un clavier pour chaque application

Ils servent à protéger les claviers Mac, mais surtout à les modifier au gré des applications utilisées. Bien connus de la communauté Apple, les « peaux » en silicone proposées par KB Covers permettentd’avoir sous les yeux et sous les doigts l’ensemble des raccourcis propres à chaque application, d’After Effects à World of Warcraft en passant par Illustrator et Photoshop.  Ces caches sont disponibles pour tous types de Mac et tous types de claviers. De 15 à 30 euros environ (sans les frais de livraison).

Image 6 : Claviers : les concepts les plus fous

Un habillage de bois pour les touches de votre MacBook

Envie de donner une petite touche personnelle  à votre Mac portable ? Raw BKNY propose des jeux de placages en bois adhésifs pour les touches de claviers des MacBook Air, MacBook Pro et Retina. Proposés en bois de bambou ou de palissandre, ils ne laisseraient pas, selon le fabricant,  de résidus de colle lorsqu’on les enlève. Une option permet de choisir la version « rétroéclairé » où lettres et signes sont découpés sur le placage et non pas gravés. 30 euros environ.        

Image 7 : Claviers : les concepts les plus fous

Changement de touches à volonté

E-Inkey  est un concept de clavier « intelligent » imaginé par les designers Maxim Mezentsev et Aleksander Suhih. L’idée est d’adapter à la demandeles touches du clavier au logiciel utilisé en y affichant les symboles de raccourcis clavier grâce à un mini écran E-Ink dont chacune d’elle est dotée.

Image 8 : Claviers : les concepts les plus fous

Des touches pour écran tactile

FlipType est un prototype imaginé et mis au point par le studio de design mexicain NOS. La saisie sur écran tactile posant, semble-t-il, des problèmes à certains utilisateurs, ce système très astucieux permet de saisir du texte sur le clavier virtuel d’un Smartphone en ayant la sensation de presser les véritables touches d’un clavier. Ce faux clavier est transparent afin de bien voir les lettres et peut être rabattu et maintenu  à l’arrière du Smartphone à l’aide d’un aimant lorsqu’il n’est pas utilisé.

Image 9 : Claviers : les concepts les plus fous

Le clavier que je veux, comme je veux

Lauréat d’un reddot design award en 2012 le designer Wan Fu Chun a imaginé le clavier presque idéal, c’est-à-dire multitaille et multiconfiguration. Le Puzzle Keyboard permet, en effet,de créer des assemblages en fonction de ses besoins en supprimant ou en ajoutant des touches, mais également en les disposant comme on le souhaite.      

Image 10 : Claviers : les concepts les plus fous

Un clavier optimisé pour les tablettes Android

Des chercheurs de l’Institut Max Planck en Allemagne, de l’Université Montana Tech aux États-Unis et de l’Université de St Andrews en Ecosse ont développé un clavier virtuel optimisé pour tablettes tactiles permettant d’améliorer d’environ 30 % la vitesse de saisie. Partant du principe que, selon eux,  la disposition standard des claviers virtuels habituels (en bas de l’écran sur toute la largeur) n’était pas la plus adaptée, ils ont mis au point un clavier séparé en deux blocs (à gauche et à droite de l’écran) permettant d’effectuer la saisie uniquement avec les pouces et de manière beaucoup plus confortable. La disposition des caractères permet, quant à elle, de maximiser l’alternance entre les pouces. Résultat de cette nouvelle disposition : 37 mots par minute en moyenne là ou un clavier traditionnel ne permet d’atteindre que 20 mots par minute.

Si l’aventure vous tente, une version officielle bêta de Kalq pour Android est disponible en téléchargement sur Google Play.   

Image 11 : Claviers : les concepts les plus fous

Un clavier mécanique, sinon rien

Il y a les fans de claviers mécaniques, et il y a les autres. Le fabricant DasKeyboard s’adresse exclusivement aux premiers avec quelques modèles plutôt haut de gamme et en particulier le Model  S Professional. Au programme : touches gravées au laser, finition laquée, mécanismes Cherry MX, contacts plaqués or, hub USB 2 ports, touches multimédias… 110 euros environ.

Image 12 : Claviers : les concepts les plus fous

Un fil à l’iPad

Logitech propose depuis peu pour le marché américain un nouveau clavier pour iPad qui peut rendre perplexe puisqu’il est filaire… L’intérêt ? Le Logitech Wired Keyboard pour iPad a été conçu en particulier pour le marché de l’enseignement outre-Atlantique, où l’iPad est très présent, et doit permettre aux enseignants de gagner beaucoup de temps en s’affranchissant des (nombreuses et nécessaires) opérations d’appairage et, accessoirement, de préserver l’autonomie de la batterie dont les connexions Bluetooth sont relativement gourmandes. Il a également été conçu pour être très robuste et résistant aux éclaboussures. 46 euros environ.    

Image 13 : Claviers : les concepts les plus fous

Le clavier flexible qui fait click

On peut se demander de prime abord à quoi cela sert et puis on se dit qu’il doit bien y avoir une raison… La société californienne Strategic Polymers Sciences a développé un nouveau type de clavier flexible conçu à l’aide de polymères capables de changer de forme, lorsqu’ils sont soumis à un champ électrique, afin de reproduire le bruit et les sensations apportés par les touches des claviers traditionnels. Selon les spécialistes de l’entreprise, ce type d’interface « haptique » (la science du toucher) doit permettre d’améliorer l’utilisation de claviers ultrafins en les rendant (presque) plus vrais que nature. Alors que, selon le fabricant, les premiers équipements de ce type pourraient apparaitre sur le marché d’ici un an, il travaille déjà sur une technologie similaire qui serait adaptée à des revêtements transparents pour les écrans tactiles.     

Image 14 : Claviers : les concepts les plus fous

Un mod iMac de bois et de bronze

Stephen Diebold est designer industriel, il réside à San Francisco et possédait un iMac de 2006 qu’il jugeait un peu trop passé de mode. Il s’est donc attelé à un relookage complet de la bête à l’aide de bronze et de chêne. Le clavier, par exemple, possède des touches avec des caractères gravés au laser et un revêtement en résine époxy à effet « bulle ».    

Image 15 : Claviers : les concepts les plus fous

Le BulletTrain Express prend des couleurs

L’Express de BulletTrain permet de rassembler sur un seul et même support un clavier sans fil Apple et un Magic Trackpad. L’ensemble étant censé s’utiliser sur un bureau ou sur les genoux de manière beaucoup plus ergonomique. Il n’existait qu’en gris mais si vous êtes fan de couleurs vous pouvez vous réjouir car l’entreprise prévoit de proposer 9 couleurs supplémentaires d’ici quelques mois. 75 euros environ. 

Image 16 : Claviers : les concepts les plus fous

En bambou et sans fil

Le bambou est très à la mode car c’est un des champions du développement durable. Il s’adapte à un grand nombre de climats et de types de sols et il pousse très vite. Alors pourquoi ne pas en faire aussi des claviers pour tablettes ? Ce projet baptisé Bamblu (c’est bien entendu un clavier Bluetooth) a été réalisé par Phil Brauchle, un designer basé à Londres.  

Image 17 : Claviers : les concepts les plus fous

Un clavier de compète

Mad Catz a annoncé récemment que cette machine de guerre pour pros du jeu sur PC devrait être disponible cet automne. Le S.T.R.I.K.E.3 sera disponible dans de nombreux coloris et sera doté de 12 touches de macro, 36 commandes programmables, d’un système de rétroéclairage personnalisable et d’un repose-poignets amovible.       

Image 18 : Claviers : les concepts les plus fous

Le futur c’est (presque) maintenant

Permis grâce à Kickstarter, puis poursuivi par un partenariat avec une société suisse spécialisée dans le logiciel, le développement de ce clavier du futur, dont un prototype a été présenté lors du CES 2013, semble maintenant bien avancé et l’on peut d’ores et déjà en réserver un exemplaire sur le site de TransluSense. Le Luminae Keyboard+ est révolutionnaire à plus d’un titre. Par son design d’abord car il est presque exclusivement composé de verre translucide et qu’il ne possède pas de touches. Par la technologie utilisée pour la saisie, ensuite, puisque le système fait appel à des LEDs qui diffusent en permanence un faisceau de lumière infrarouge et deux petites caméras situés sous la dalle. Lorsque le doigt se pose sur la surface, le faisceau lumineux est interrompu à cet endroit, les caméras localisent l’emplacement et l’information est envoyée au logiciel qui sait alors quel caractère a été saisi. 380 euros environ. Le site indique que la société pense pouvoir livrer les premiers exemplaires courant 2013, sans plus de précision.  

Image 19 : Claviers : les concepts les plus fous

Un clavier pliable et lumineux

Ce clavier Bluetooth pliable pour Smartphones et tablettes tactiles ne pèse que 129 grammes pour 2 cm d’épaisseur une fois plié. Ses touches, en silicone, peuvent être rétroéclairées et  il ne coûte pas très cher (l’équivalent de 23 euros environ). What else ?

Image 20 : Claviers : les concepts les plus fous

Un clavier ergonomique et modulaire

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas à un designer industriel que l’on doit le concept de l’Ergonomic Modular PC Keyboardmais au Croate Goran Bobinac, architecte de son état. Ce clavier est composé de trois parties, deux composées de caractères alphabétiques et une de caractères alphanumériques, qui peuvent être assemblées en fonction des besoins.