Accueil » Actualité » Coca-Cola diffuse sur les réseaux peer-to-peer

Coca-Cola diffuse sur les réseaux peer-to-peer

Coca Cola vient de trouver une astuce pour ne pas payer de redevance publicitaire aux chaînes de télévision lorsque l’on diffuse des messages pendant les pauses. En effet, si l’émission StageSide, dont la première porte sur l’artiste R&B Ne Yo, est bien entrecoupée de coupures pubs, celle-ci ne passe pas… à la télé. Diffusée via les réseaux peer-to-peer BitTorrent, edonkey, emule et FastTrack, elle peut librement être téléchargée sur le site officiel aux formats Quicktime, iPod et WMV, compatibles avec Windows Media Player.

Si l’on en croit la porte-parole de Coca-Cola, il ne s’agit pas là d’une forme de piratage, mais plutôt d’une manière légale (et gratuite) de diffuser du contenu de qualité, tout en économisant largement sur la pub. Elle a également ajouté que «C’est bon pour l’artiste, la maison d’édition ainsi que Coca-Cola». Selon toute vraisemblance, le groupe de boissons gazeuses pourrait, via un système de traçage, observer la diffusion de l’émission sur le Web.

Bref, tout le monde est content, Coca fait des économies et le peer-to-peer en vient à se convertir de plus en plus à la diffusion de contenu légal, probablement au grand dam de ses détracteurs. Reste les agences de pub et les chaînes de télévisions qui ne voient peut-être pas ce genre d’initiatives d’une très bon œil…

Accéder au site de StageSide

Source : Branchez vous