Accueil » Actualité » Collision entre deux exoplanètes, des scientifiques racontent

Collision entre deux exoplanètes, des scientifiques racontent

Suite à la découverte de poussières chaudes dans un système solaire ancien, les astronomes de la NASA pensent que deux exoplanètes ont pu entrer en collision il n’y a pas si longtemps, à l’échelle cosmique.

Image 1 : Collision entre deux exoplanètes, des scientifiques racontent

Deux exoplanètes qui se percutent, c’est un évènement. Et les scientifiques pensent en avoir détecté un relativement récent. En observer les conséquences peut nous en apprendre beaucoup sur ce qui s’est passé et sur la formation même des systèmes planétaires.

Les astronomes observent avec intérêts les suites d’une collision catastrophique entre deux exoplanètes

Il y a une dizaine d’années en observant BD +20 307, les astronomes y ont trouvé de la poussière chaude. Récemment, en utilisant un télescope embarqué dans un Boeing 747 jumbo jet, ils ont pu constaté que leur température avait augmenté. SOFIA, pour Stratospheric Observatory for Infrared Astronomy, est né d’un projet conjoint entre la NASA et son homologue allemand DLR. Cet avion-cargo modifié emporte un télescope dans la stratosphère entre 38 et 45 000 pieds, soit entre 11 500 et 13 700 mètres d’altitude, afin d’atteindre le dernier pourcent d’atmosphère terrestre et ainsi bénéficier de la quasi-intégralité de la lumière infrarouge. Pour la petite histoire, l’une des actrices de StarTrek a fait un tour à bord.

Cette poussière de plus en plus chaude est pour les scientifiques un signe de collision récente. En effet, ce système solaire, situé à environ 300 années-lumière de la Terre, est vieux d’au moins un milliard d’années. Si la collision s’était produite à sa formation, les débris auraient eu le temps de refroidir. Alycia Weinberger, membre de l’équipe scientifique l’Institut Carnegie pour la Science à Washington rapporte que « c’est une opportunité rare d’étudier des collisions catastrophiques qui arrivent tard dans l’histoire d’un système planétaire ».

Elle ajoute que « les observations de SOFIA montrent des changements dans le disque de poussières en seulement quelques années ». Cette découverte devrait permettre de mieux comprendre ce qui se passe suite à une collision à l’échelle d’une planète. Plus proche de nous, les scientifiques pensent que la Lune pourrait être la conséquence d’une collision de ce type avec la Terre, mais celle-ci étant très ancienne, il est difficile de retracer le cours des évènements avec certitude. Pour les fans de collisions entre objets célestes, nous avions déjà rapporter le cas de deux trous-noirs et même de deux galaxies se percutant.