Accueil » Actualité » Comme Tesla, Mercedes va ajouter des fonctions autonomes à ses voitures via des mises à jour

Comme Tesla, Mercedes va ajouter des fonctions autonomes à ses voitures via des mises à jour

Tesla est devenu la référence en termes de voiture électrique. Les autres constructeurs ne peuvent que tenter de rattraper le retard. C’est le cas de Mercedes qui vient d’annoncer s’appuyer sur Nvidia pour sa conduite autonome.

Image 1 : Comme Tesla, Mercedes va ajouter des fonctions autonomes à ses voitures via des mises à jour
Crédits : Mercedes

Si Tesla a fait le choix de développer sa propre puce pour gérer ses fonctions de conduite autonome, dont évidemment l’Autopilot, la plupart des autres constructeurs s’appuient sur des solutions commerciales. Avec sa plateforme Drive, Nvidia tente de s’imposer comme la solution incontournable.

Mercedes tente de rattraper son retard

Mercedes avait décidé d’associer ses forces à celles de BMW il y a un an avec pour objectif la création commune d’une solution de conduite autonome. Toutefois, la semaine passée, les 2 constructeurs allemands ont annoncé que leur collaboration était avortée, ou au moins temporairement suspendue. BMW travaille avec des partenaires comme Intel, Mobileye, FCA et Ansys. Mercedes avait été beaucoup plus vague parlant seulement de « partenaires en-dehors du secteur automobile ».

On sait dorénavant pourquoi Mercedes n’avait pas voulu en dire trop. C’est en effet en grande pompe que le constructeur a annoncé son association avec Nvidia. Extrêmement célèbre dans le monde du jeu vidéo, la marque développe de nombreux autres produits moins grand public donc la plateforme Drive destinée à la conduite autonome grâce à son processeur Tegra et ses nombreux cœurs CUDA dédiés ici à l’apprentissage profond et à la vision par ordinateur. Le SoC Drive AGX Orin est d’ailleurs, sur le papier, bien plus puissant que le processeur Tesla.

Le but pour Mercedes est d’implémenter à l’horizon 2024 la conduite autonome de niveau 2 à 3 sur tout type de route et de niveau 4 en ce qui concerne le stationnement, à l’image de Smart Summon de Tesla et du système de parking automatique qu’Elon Musk promet pour la fin de l’année. Les améliorations apportées au logiciel seront poussées par mise à jour comme sur les Tesla, un modèle qui inspire également le patron de Volkswagen.

Source : Carscoops