Accueil » Actualité » Comment acheter des actions Facebook ?

Comment acheter des actions Facebook ?

Image 1 : Comment acheter des actions Facebook ?

Après une première journée décevante en bourse pour Facebook (+0,63 % à la clôture de la première journée, une hausse bien insuffisante pour une telle valeur), le site connaît une nouvelle déconvenue en bourse, avec une baisse de son titre de près de 10 % 24 heures plus tard. 

L’action de Facebook était en effet à 34,03 dollars lors de la clôture ce lundi, et a encore baissé à l’ouverture du Nasdaq ce mardi, avec une action qui s’affaisse encore à 32 dollars à l’heure où nous écrivons ces lignes. L’action étant en baisse, cela semble être un moment propice à l’achat, pour ensuite miser sur une remontée du titre. Et là se pose la question du « comment », car de nombreux petits porteurs ont vu leurs ardeurs freinées juste avant l’introduction en bourse du titre, par des banques américaines annonçant des conditions drastiques pour pouvoir acheter des actions Facebook. « Ce n’est pas un système où le premier arrivé est le premier servi », note une employée du courtier Fidelity, qui impose de disposer d’un compte d’au moins 500 000 dollars, ou de réaliser au minimum 36 transactions par an. Chez son concurrent TD Ameritrade, on note des conditions comparables : avoir un compte d’au moins 250 000 dollars ou avoir effectué au moins 30 transactions sur les trois derniers mois.

Or, depuis l’introduction, en France, n’importe qui peut acheter des actions et jouer en bourse via sa banque. C’est par exemple ce que nous confirme Boursorama, contacté par nos soins : « il suffit de vous créer un compte chez nous et d’avoir simplement de quoi acheter des actions ». Ces conditions semblent surtout pratiquées aux États-Unis, nous explique-t-on, où de nombreux gros investisseurs auraient réservé plus de 80 % des actions avant même l’introduction en bourse de Facebook vendredi dernier. En France, en revanche, en s’adressant à banque ou à un service de gestion d’actions il est tout à fait possible de se procurer des actions Facebook, encore faut-il aimer le risque.