Accueil » Actualité » Conférence Huawei septembre 2019 : comment suivre la présentation des Mate 30 en direct ?

Conférence Huawei septembre 2019 : comment suivre la présentation des Mate 30 en direct ?

Les Mate 30 sont déjà connus dans les moindres détails, mais ce qui sera passionnant dans cette conférence est la décision que Huawei va annoncer concernant Android. On vous aide à suivre la conférence en direct.

Image 1 : Conférence Huawei septembre 2019 : comment suivre la présentation des  Mate 30 en direct ?

Le Huawei Mate 30 est au cœur de toutes les attentions. Au mois de mai dernier, Donald Trump annonçait des sanctions mettant fin à l’utilisation des services Google par la marque chinoise. Puis en juillet, le gouvernement américain revenait sur cette annulation. Depuis les rumeurs vont bon train sur le futur du constructeur dans le marché des smartphones. La conférence de cet après-midi devrait répondre à nombre de ses questions.

Vers un Mate 30 dépourvu de services Google ?

C’est cet après-midi qu’aura lieu le lancement mondial du nouveau Huawei Mate 30, le nouveau flagship de la marque, ou plutôt la gamme Mate 30, puisque ce ne sont pas moins de 4 smartphones qui devraient être présentés au grand public. La conférence aura lieu à Munich en Allemagne. Elle débutera à 14 heures et sera diffusée en direct sur Internet. Le plus simple est d’utiliser le live YouTube officiel de la marque. Il est même possible de créer une alerte pour les plus tête-en-l’air.

Côté matériel, beaucoup reste en suspens. Malgré les nombreuses fuites et même les photos de presse officielles publiées il y a quelques jours, hormis le SoC qui sera un Kirin 990 supportant la 5G, rien n’est vraiment certain. On parle d’une réduction de la résolution d’écran à 1176 x 2400, on parle aussi de capteurs photo de 40 Mpix à l’arrière et 32 à l’avant, on parle enfin d’une batterie de 4500mAh. Tout cela sera confirmé, ou non, dans quelques heures. D’autres produits pourraient être montrés. Les rumeurs font état d’une montre, d’un téléviseur, d’un bracelet de fitness et d’une tablette.

Ce qui interroge le plus, c’est l’aspect logiciel de la gamme Mate 30. En effet, ce sera le premier smartphone présenté depuis l’interdiction, depuis allégée, à Huawei de commercer avec des entreprises américaines. Cela aurait signifié la disparition de l’écosystème Google des smartphones Huawei. S’il est peu probable que la marque sorte son propre système d’exploitation HarmonyOS, celui-ci n’étant pas encore prêt, elle pourrait se résigner à une version open source d’Android. Elle serait par défaut dépourvue des services Google, mais cela ne fait aucun doute que l’installation de tous ses services se fera en quelques clics. Cela rendrait la situation légale pour Huawei et Google, tout en n’étant pas trop contraignant pour les utilisateurs.