Accueil » Actualité » Coronavirus : Jack Ma donne « seulement » 14 millions de dollars pour trouver un vaccin

Coronavirus : Jack Ma donne « seulement » 14 millions de dollars pour trouver un vaccin

Face aux progrès d’un laboratoire de Hong-Kong en matière de vaccin, le patron d’Alibaba a annoncé un soutien privé pour stopper rapidement l’épidémie.

Image 1 : Coronavirus : Jack Ma donne « seulement » 14 millions de dollars pour trouver un vaccin

Alors que le coronavirus continue de se propager en Chine et en Occident, les habitants du monde entier se tournent vers les laboratoires de recherche. Plusieurs seraient en train de développer des vaccins efficaces pour éradiquer la maladie, et notamment un à Hong Kong. En effet, une équipe de chercheurs serait parvenue à mettre au point un vaccin contre le coronavirus. Néanmoins sa phase de test sur des animaux et les essais cliniques prendront environ un an.

Le directeur de la recherche, le professeur Yuen Kwok-yung et son équipe ont mis au point un vaccin contre le 2019-nCov. Les chercheurs ont pu isoler le virus à partir des premiers cas qui se sont déclarés à Wuhan. Les chercheurs de l’université de Hong Kong se sont basés sur leur vaccin anti-grippal en spray nasal et y ont incorporé l’antigène de surface du coronavirus. 

Un don pas si généreux

Face aux progrès qu’ont fait les chercheurs de Hong-Kong, le milliardaire Jack Ma a donné 14 millions de dollars pour aider les laboratoires chinois. Le patron d’Alibaba est l’homme le plus riche de Chine, avec une fortune estimée à 42 milliards de dollars. En rapport à sa fortune, c’est comme si un Européen moyen donnait 50 euros. C’est pourquoi de nombreux internautes ont estimé qu’il ne s’agissait pas d’un don aussi généreux qu’il en a l’air. 

Comme on l’avons découvert il y a quelques jours, les usines se mettent à fermer et le virus plonge le pays dans un état de quasi confinement. Jack Ma anticipe probablement aussi la baisse à venir des ventes de son entreprise et de l’économie chinoise de manière générale. En effet, le cabinet Standard & Poor’s a calculé qu’un recul de 10% des dépenses des consommateurs chinois (tourisme, divertissement, restauration) pourrait freiner la croissance du pays d’environ 1,5 point de PIB, soit plusieurs milliards de dollars.

Source : Gizmodo