Accueil » Actualité » Coronavirus : même si vous n’avez plus de symptômes, le Covid-19 peut être encore en vous

Coronavirus : même si vous n’avez plus de symptômes, le Covid-19 peut être encore en vous

Une nouvelle vient de mettre en évidence que les patients ayant été touchés par Covid-19 avec des symptômes mineurs conservaient le virus dans leur organisme pendant plusieurs jours après leur guérison.

Image 1 : Coronavirus : même si vous n’avez plus de symptômes, le Covid-19 peut être encore en vous
Crédits : CDC (domaine public)

Afin de prévenir les risques de contagion, il est important de suivre les études relatives au coronavirus risquant de voir se multiplier les décès qui se mesurent déjà en milliers en France. L’une des dernières en date devrait forcer les autorités de santé et les gouvernements à la prudence en ce qui concerne les patients « guéris ».

Encore contagieux 8 jours après la disparition des symptômes

D’après l’étude menée par les docteurs Lixin Xie et Lokesh Sharma et publiée dans le American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, certains patients continuent à être porteur du virus après la disparition des symptômes. L’étude pour l’instant limitée en termes de nombre de patients montre que considéré un patient qui ne présente plus de symptôme comme sain ou immunisé serait mettre le reste de la population à risque.

Le pangolin aurait bien transmis le coronavirus de la chauve-souris à l’Homme

Pour leur étude, les 2 médecins ont étudié 16 patients touchés par le covid-19, en traitement à l’hôpital général de Pékin entre le 28 janvier et le 9 février. Des prélèvements et analyses ont été pratiqués jusqu’à ce que la présence du virus soit confirmée négative par 2 tests par amplification en chaîne par polymérase (PCR) successifs. La moitié des patients avait encore le virus dans leur organisme après la disparition des symptômes dont certains pendant 8 jours.

Ainsi, pour prévenir tout risque de contagion au Covid-19 de la population après leur sortie de l’hôpital, les deux médecins recommandent donc de maintenir les patients asymptomatiques en quarantaine pendant 2 semaines supplémentaires. En effet, si quelques jours ont suffi pour les patients les moins atteints, les cas les plus sévères prennent plus de temps à éliminer totalement le virus de l’organisme. D’autres études seront menées sur ce thème en attendant un éventuel vaccin qui pourrait être rapidement testé sur 100 jeunes volontaires.

Un laboratoire miniature détecte le coronavirus en seulement 5 minutes