Accueil » Actualité » Coronavirus : les chercheurs utilisent un jeu vidéo pour mieux le comprendre

Coronavirus : les chercheurs utilisent un jeu vidéo pour mieux le comprendre

L’épidémie de Coronavirus fait la une des journaux un peu partout dans le monde, et pendant qu’elle continue de se propager, les chercheurs cherchent un remède. Ils utilisent notamment le jeu vidéo Foldit pour essayer de mieux comprendre Covid-19.

Image 1 : Coronavirus : les chercheurs utilisent un jeu vidéo pour mieux le comprendre
La structure de Covid-19 – Crédit : Centers for Disease Control and Prevention

Foldit est un jeu vidéo de découverte scientifique gratuit qui permet aux utilisateurs de contribuer à d’importantes recherches en biochimie. Une équipe de chercheurs de l’université de Washington « joue » à ce jeu créé en 2008. Leur objectif principal est de comprendre comment la protéine S de Covid-19 fonctionne afin de mettre au point un médicament qui puisse l’anéantir. Pour info, tous les virus possèdent des protéines qui sont désignées par une lettre indiquant leur localisation et « S » correspond aux protéines en protubérance. Il a d’abord fallu que d’autres chercheurs reconstruisent la forme 3D des molécules du virus grâce à la technique de microscopie électronique cryogénique.

L’intelligence artificielle d’Alibaba détecte 96 % des infections de coronavirus

Résoudre un puzzle pour comprendre Covid-19     

D’après les développeurs de Foldit, près de « 200 000 utilisateurs inscrits autour du monde jouent à Foldit et s’attaquent à des problèmes complexes de repliement des protéines que même un superordinateur ne peut résoudre ». En effet, Foldit est composé de plusieurs puzzles dont le but est de plier la structure des protéines aussi bien que possible. On peut d’ailleurs citer le logiciel de calcul partagé [email protected] qui étudie lui aussi la configuration spatiale des protéines.

Les développeurs ont donc récemment mis à jour Foldit pour ajouter le puzzle de Covid-19. Les « joueurs » essayent donc de concevoir une protéine antivirale qui empêcherait la protéine S d’interagir avec les cellules humaines. D’après la description de la mise à jour, « Les coronavirus présentent à leur surface une protéine S qui se lie étroitement à une protéine réceptrice présente à la surface des cellules humaines. Une fois que la proéminence du coronavirus se lie au récepteur humain, le virus peut infecter la cellule humaine et se répliquer ».

Si ça vous intéresse, vous pouvez aussi télécharger gratuitement Foldit ici. D’ailleurs, si quelqu’un réussit le puzzle de Covid-19, le développement du vaccin en sera accéléré.

Coronavirus : Google annule sa conférence I/O 2020

Source : IGN