Accueil » Actualité » COVID-19 : 15 millions de doses du vaccin Johnson & Johnson ont été gâchées à cause d’une erreur humaine

COVID-19 : 15 millions de doses du vaccin Johnson & Johnson ont été gâchées à cause d’une erreur humaine

Environ 15 millions de doses du vaccin contre la COVID-19 de Johnson & Johnson ont été perdues à la suite d’une confusion dans une usine de fabrication de Baltimore, a rapporté le New York Times.

Les ouvriers de l’usine, qui fabrique des vaccins pour Johnson & Johnson et AstraZeneca, auraient mélangé les ingrédients des deux vaccins, entrainant la perte des doses.

Image 1 : COVID-19 : 15 millions de doses du vaccin Johnson & Johnson ont été gâchées à cause d'une erreur humaine
Vaccination – Crédit : Mat Napo / Unsplash

Une confusion de dosage dans une usine de production de Baltimore, qui a produit environ 15 millions de doses du vaccin COVID de Johnson & Johnson, a incité la Food and Drug Administration américaine à retarder les expéditions du vaccin.

Des employés d’Emergent BioSolutions, un site de production de Baltimore, auraient mélangé deux doses de vaccin. Cette grosse erreur ne devrait pas retarder le planning annoncé hier par Emmanuel Macron. La campagne vaccinale devrait bientôt être accélérée, puisque le vaccin Pfizer peut finalement être conservé dans un congélateur classique. Cela permettra d’ouvrir facilement de nouveaux centres de vaccination. Ce dernier est très convoité, puisque les données du vaccin de Pfizer ont récemment été volées par des hackers chinois et russes.

15 millions de doses perdues par erreur

Johnson & Johnson aurait identifié le lot de doses contaminées grâce à son processus de contrôle de la qualité. Selon l’entreprise, elle a « identifié un lot de substance médicamenteuse n’atteignant pas les standards de qualité chez Emergent BioSolutions, un site n’étant pas encore autorisé à fabriquer de substance médicamenteuse pour notre vaccin contre le Covid-19. », sans toutefois confirmer le nombre précis de doses concernées.

Les États-Unis comptent beaucoup sur ce vaccin pour mener à bien leur campagne vaccinale. Contrairement aux autres vaccins déjà proposés en France, celui de Johnson & Johnson ne requiert qu’une seule injection. L’erreur humaine va donc causer un retard de 15 millions de personnes qui auraient pu être vaccinées.

Les États-Unis auraient commandé pas moins de 100 millions de doses de ce vaccin, et 20 millions de doses ont déjà été distribuées dans le pays au mois de mars. Johnson & Johnson a déclaré qu’elle prévoyait de livrer plus d’un milliard de doses au total d’ici la fin de 2021. Il devrait être disponible en France d’ici les prochains mois.

Source : New York Times