Accueil » Actualité » Covid-19 : La NASA et SpaceX enverront tout de même 2 astronautes vers l’ISS

Covid-19 : La NASA et SpaceX enverront tout de même 2 astronautes vers l’ISS

SpaceX pourrait envoyer ses 2 premiers astronautes sur l’ISS puis que la NASA et l’entreprise d’Elon Musk viennent d’inviter les médias à Demonstration Mission 2, pour un lancement à partir de la mi-mai.

Image 1 : Covid-19 : La NASA et SpaceX enverront tout de même 2 astronautes vers l’ISS
Crédit : NASA

Il y a 9 ans qu’aucune fusée ou navette transportant des humains n’a décollé des États-Unis vers l’ISS. Celui de la fusée Falcon 9 de SpaceX avec à son bord 2 astronautes devrait changer la donne.

La NASA et SpaceX maintiennent leur planning malgré la pandémie

Depuis 2011, aucun astronaute n’a plus décollé vers la Station Spatiale Internationale depuis le sol américain. C’est donc un moment important que jouent NASA et SpaceX, la première cherchant à se passer de l’agence spatiale russe Roscosmos pour assurer ses missions, et la seconde cherchant à montrer qu’elle est prête à envoyer des Hommes dans l’espace, prenant ainsi de vitesse ses concurrents directs que sont Boeing a qui a été imposé 61 actions correctives, et Blue Origin. Une mission réussie lui assurerait une place de choix dans le tourisme spatial, pour lequel elle a déjà signé plusieurs contrats.

Image 3 : Covid-19 : La NASA et SpaceX enverront tout de même 2 astronautes vers l’ISS

LEGO-City – La station spatiale lunaire

49.99 € > Amazon

La NASA et SpaceX ont convié la presse pour le test de vol Demo-2 qui enverra Bod Behnken et Doug Hurley vers l’ISS à bord d’une capsule Crew Dragon embarquée dans d’une fusée Falcon 9. Le décollage est prévu pour une date postérieure à mi-mai, très proche donc de celle précédemment envisagée, et aura lieu depuis le Centre Spatial Kennedy en Floride. Il s’agit d’un test important pour SpaceX puisque son succès certifierait l’entreprise pour les vols habités vers et depuis l’ISS.

Toutefois, la NASA est dans une situation difficile à cause de la pandémie Covid-19. En effet, il y a 2 jours seulement, son administrateur, Jim Bridenstine, a élevé l’Agence au niveau d’alerte 3, renvoyant chez eux tous les employés qui devront dorénavant avoir recours au télétravail. Cela fait suite à des cas de membres du personnel testés positifs au coronavirus dans 4 centres spatiaux aux États unis. Si la NASA ne prendra pas le risque d’envoyer des astronautes infectés vers l’ISS, elle reste optimiste et conserve un planning serré. Il faut dire que les missions vers la Lune sont déjà très en retard.

Source : NASA