Accueil » Actualité » Le château de Dracula lutte contre la Covid-19 en vaccinant ses visiteurs

Le château de Dracula lutte contre la Covid-19 en vaccinant ses visiteurs

Dans le but de lutter contre la Covid-19 tout en promouvant le tourisme, le château de Dracula (de son véritable nom château de Bran) en Roumanie offre une dose du vaccin Pfizer à tous ses visiteurs. Le personnel médical est évidemment déguisé en vampire.

En Roumanie, le gouvernement a mis en place une campagne de vaccination contre la Covid-19 un peu particulière dans l’espoir d’augmenter le nombre de vaccinations. En effet, le pays a dépassé le million de cas positifs à la Covid-19 pour près de 29 000 décès depuis le début de la pandémie.

Le château de Dracula en Roumanie
Le château de Dracula en Roumanie – Crédit : Dobre Cezar, CC BY-SA 3.0 RO

De plus, la Roumanie est l’un des pays d’Europe à avoir une population très hésitante à se faire vacciner. La moitié des Roumains hésitent à se faire vacciner. Pour y remédier, il est désormais possible de se faire gratuitement vacciner au château de Bran, plus connu sous son nom de château de Dracula qui est situé en Transylvanie.

Les médecins et infirmiers au château de Dracula sont déguisés en vampires

Avec ce programme de vaccination, le gouvernement fait d’une pierre deux coups. Contrairement à Amazon Prime qui profite de la pandémie en ayant dépassé les 200 millions de membres, le tourisme est gravement touché par la situation sanitaire. Ainsi, le gouvernement roumain booste le tourisme en déclin depuis plusieurs mois tout en participant activement à la lutte contre le Covid-19. Le pays espère avoir 10 millions de personnes vaccinées d’ici le mois de septembre.

Comme l’a rapporté la BBC, « pendant chaque week-end de mai, tout le monde peut se présenter sans rendez-vous pour recevoir une dose ». Les visiteurs reçoivent effectivement une dose du vaccin Pfizer qui peut se conserver au congélateur après leur visite du château. Bien entendu, tout le processus de vaccination est porté sur le thème de Dracula et des vampires. Le respect des gestes barrières est évidemment de mise. Les visiteurs doivent tous porter un masque de protection qui est d’ailleurs plus important que la distanciation sociale en intérieur.

Les docteurs et les infirmiers qui administrent le vaccin au château de Dracula ont des stickers en forme de crocs comme de véritables vampires. Le directeur marketing du château de Bran, Alexandru Priscu, a expliqué à Reuters que « l’idée était de montrer comment les gens se faisaient vacciner en Europe il y a 500-600 ans ». D’ailleurs, les visiteurs reçoivent également une entrée gratuite à une exposition sur 52 instruments de torture de l’époque médiévale.

Source : ComicBook