Accueil » Actualité » COVID-19 : près d’un an plus tard, premier cas dans ce comté américain

COVID-19 : près d’un an plus tard, premier cas dans ce comté américain

La COVID-19 n’aura finalement épargné aucun recoin des États-Unis. Le Loving County au Texas, qui n’avait connu aucun cas depuis le début de l’épidémie, vient d’enregistrer ses premiers malades.

La pandémie continue de faire des ravages aux États-Unis, mais un petit comté du Texas avait réussi depuis le début de la crise à ne pas laisser entrer le virus sur ses terres. Cette localité de moins de 200 habitants n’avait déclaré aucun cas de COVID-19, jusqu’à cette semaine.

La COVID-19 touche désormais tous les comtés américains
La COVID-19 touche désormais tous les comtés américains – Crédit : PIRO4D/Pixabay

Les autorités de Loving County ont en effet annoncé trois cas positifs. Les médias américains ont tous couvert la nouvelle, annonçant que la COVID-19 touche désormais le pays tout entier, sans aucune exception. L’un des trois cas remonterait cependant à l’été dernier, et n’aurait simplement pas été déclaré officiellement car le malade n’était pas un résident permanent du comté. Mais il se trouvait bien sur place lorsqu’il a été contaminé. L’immunité de Loving County n’était donc qu’une illusion.

Les habitants du comté étaient pourtant fiers de leur résistance à l’épidémie. Certains demandant même aux journalistes se rendant sur place de retirer leur masque, raconte le New York Times. L’une des possibles explications à cette longue période passée sans contamination est la densité de la population. Loving County ne compte en effet que 169 habitants, répartis sur environ 1735 kilomètres carrés. Ces conditions ont donc certainement facilité la distanciation sociale des résidents. Selon une récente étude, ce sont bien les lieux publics très fréquentés qui représentent le plus grand risque de contamination.

Seules quelques îles sont encore épargnées par la COVID-19

Malheureusement, Loving County n’aura pas été épargné plus longtemps. Les États-Unis dénombrent aujourd’hui plus de 3 millions de cas de COVID-19 actifs. Tous les comtés de la partie continentale du pays sont donc touchés. Seule la localité de Kalawao à Hawaï, dont la population est inférieure à celle de Loving County, n’a toujours pas enregistré de cas.

Dans le monde, seuls 9 pays n’ont déclaré aucun malade de la COVID-19 depuis le début de la pandémie. Beaucoup d’entre eux sont des états insulaires. Mais selon plusieurs scientifiques, deux pays de cette liste, la Corée du Nord et le Turkmenistan, cacheraient leurs contaminations au reste de la planète. Certains pays semblent cependant faire d’importants progrès. Malgré sa forte densité de population, Taïwan demeure un des états les moins touchés par la COVID-19. Pour consulter les chiffres actuels de la pandémie, n’hésitez pas à consulter le tableau très complet réalisé par l’Université John Hopkins.

Source : BGR