Accueil » Actualité » Covid-19 : le vaccin d’AstraZeneca et d’Oxford est-il vraiment efficace à 90 % ?

Covid-19 : le vaccin d’AstraZeneca et d’Oxford est-il vraiment efficace à 90 % ?

L’efficacité du vaccin contre le coronavirus mis au point par AstraZeneca et l’Université d’Oxford pourrait varier suivant son mode d’administration, comme le montrent différents essais cliniques.

En effet, les données provisoires suggèrent une protection de 70 %, mais les chercheurs affirment que ce chiffre pourrait atteindre 90 % en modifiant la dose.

Un flacon factice du vaccin contre la Covid-19 – Daniel Schludi / Unsplash
Un flacon factice du vaccin contre la Covid-19 – Crédit : Daniel Schludi / Unsplash

Les vaccins contre le coronavirus pourraient permettre à l’humanité de sortir de cette crise sanitaire d’ici quelques mois. Selon Bill Gates, presque tous les vaccins seront efficaces et utilisables d’ici février 2021. Emmanuel Macron a déclaré lors de son allocution du 24 novembre que la France serait prête à vacciner les personnes vulnérables et les personnels de santé dès la fin du mois de décembre, ou dès le début du mois de janvier.

Au total, la France recevra 15% des doses commandées par l’Union européenne. Celles-ci ont été réparties entre les pays suivant leur population. Néanmoins, tout le monde ne pourra pas se faire vacciner en même temps, et plusieurs vaccins différents seront administrés.

Le vaccin d’AstraZeneca et d’Oxford pourrait être efficace à 90 % dans certains cas

L’efficacité du vaccin d’AstraZeneca est variable selon la manière dont les doses ont été administrées lors des essais cliniques. Dans le plan de dosage qui était efficace à 90 %, les participants à l’étude ont reçu une demi-dose du vaccin, puis, un mois plus tard, une dose complète.

Il est important de noter que le vaccin était moins efficace lorsque les personnes recevaient une dose complète standard au départ, suivie un mois plus tard d’une autre dose complète. Dans cette configuration, le vaccin n’était efficace qu’à 70 %.

De plus, seules 3 000 personnes ont été vaccinées lors de l’essai clinique qui a relevé 90 % d’efficacité, ce qui représente un échantillon beaucoup plus petit que dans les essais de Pfizer et de Moderna. Il y a quelques jours, nous vous expliquions également si le vaccin de Pfizer et BioNTech était vraiment efficace à 90 %.

Quoi qu’il en soit, Emmanuel Macron a rappelé que le vaccin ne serait pas obligatoire, même si les Français sont invités à se faire vacciner pour stopper l’épidémie. Cependant, il pourrait devenir obligatoire pour voyager à l’étranger une fois les restrictions de déplacement levées.

Source : BGR