Accueil » Actualité » Covid-19 : les nouveautés du système de traçage d’Apple et Google

Covid-19 : les nouveautés du système de traçage d’Apple et Google

Nous avons aujourd’hui de nouvelles informations concernant le système de traçage développé par Apple et Google afin d’identifier les personnes ayant été au contact d’individus testés positifs au Covid-19.

Image 1 : Covid-19 : les nouveautés du système de traçage d’Apple et Google
Crédit : Apple

La semaine dernière, nous vous annoncions qu’Apple et Google coopéraient pour tracer les contacts physiques entre personnes. Cette technologie utilise seulement le Bluetooth des smartphones et non le GPS afin de garantir la protection de la vie privée. Ce qui est important, ce n’est pas de savoir quelle est la personne qui vous a potentiellement contaminé, mais de savoir que vous avez été exposé au coronavirus. De ce fait, les deux géants ont assuré qu’ils seront stricts en termes de chiffrement des données, de la protection de la vie privée et de la transparence de fonctionnement du système.

Le système requerra une vérification officielle des personnes testées positives au Covid-19

Pour rappel, le système de traçage sera dans un premier temps déployé en tant qu’API dans les mises à jour d’Android et d’iOS dès la mi-mai. Pour des raisons de sécurité évidentes, seulement les agences gouvernementales de santé y auront accès pour développer leur application. Nous ne savons pas encore si l’application du gouvernement français appelée StopCovid utilisera cette API d’Apple et Google. Ensuite, le système de traçage deviendra natif à Android et iOS et il fera donc partie des systèmes d’exploitation sans avoir besoin d’installer une application tierce. Il faudra tout de même avoir l’application officielle de son agence de santé publique afin de vérifier les cas positifs de Covid-19.

À l’occasion d’un point de presse aujourd’hui, Apple a déclaré que le système de traçage vérifiera les utilisateurs voulant se déclarer positifs. Ainsi, les mauvaises blagues et les accidents seront évités et seulement les personnes ayant été au contact d’individus réellement positifs seront notifiées. Par exemple, une personne venant de se faire tester positivement au Covid-19 pourrait recevoir un code QR avec les résultats. Elle pourrait ensuite scanner ce code QR dans l’application afin que le système l’approuve et notifie les individus concernés.

C’est nécessaire d’avoir la coopération de la population

De plus, nous avons appris qu’Apple et Google travaillent maintenant depuis fin mars sur leur système de traçage. Apple essaye de cibler le plus de personnes possible en déployant dans le futur la mise à jour sur iOS 12 en plus d’iOS 13. Les gouvernements pourront également exiger l’utilisation de leurs propres serveurs pour participer et le système de traçage pourra être désactivé dans certains pays si c’est nécessaire.

Quoi qu’il en soit, la réussite d’un projet de cette ampleur repose presque entièrement sur la coopération de la population. Il faut que celle-ci comprenne l’enjeu de la situation. Le système ne sera jamais utilisé à des fins publicitaires (Apple l’a confirmé), mais uniquement pour aider à endiguer la propagation de Covid-19. Tout le monde bénéficie d’être informé d’avoir été au contact de quelqu’un positif, mais c’est ensuite une décision individuelle de prévenir les autorités sanitaires de son exposition au coronavirus. Apple et Google livreront très certainement encore plus d’informations à propos de leur système avant le déploiement de l’API en mai.

Covid-19 : Apple lance une application et un site web dédiés au dépistage du coronavirus

Sources : 9to5Mac, MacRumors