Accueil » Actualité » Covid-19 : un foyer détecté en Antarctique, tous les continents ont été contaminés

Covid-19 : un foyer détecté en Antarctique, tous les continents ont été contaminés

Un foyer de Covid-19 vient d’être détecté en Antarctique, le seul continent qui était encore épargné du coronavirus. Tous les continents de la Terre ont donc été touchés par la pandémie de Covid-19, même les continents les plus reculés et les moins habités.

Un navire en Antarctique
Un navire en Antarctique – Crédit : Paul Carroll / Unsplash

Moins d’un an après le début de la pandémie de Covid-19, le coronavirus a contaminé tous les continents du monde, sans exception. L’Antarctique vient d’enregistrer ses premiers cas, malgré les mesures mises en place et la restriction du tourisme. L’armée chilienne a effectivement confirmé le 22 décembre que 36 personnes ont été testées positives à la Covid-19. 26 d’entre eux sont des militaires et 10 sont des agents de maintenance. Le foyer de contamination est localisé dans la base General Bernardo O’Higgins qui est l’une des principales bases chiliennes du continent.

36 cas détectés en Antarctique quelques jours après 3 cas sur un navire chilien

Les 36 personnes positives à la Covid-19 ont déjà été évacuées de la base antarctique. Elles ont été transférées dans la ville de Punta Arenas au sud du Chili pour recevoir les soins nécessaires. L’Antarctique n’a pas de résident permanent. Comme l’a rapporté The Guardian, environ 1 000 personnes, dont des chercheurs, sont restées sur le Continent Blanc cet hiver.

De plus, selon la BBC, 3 cas de Covid-19 ont été détectés sur les 208 membres d’équipage du navire « Sargento Aldea » de la marine chilienne qui a apporté du matériel à la base de recherche quelques jours avant la détection du foyer en Antarctique. Toutes les recherches en Antarctique ont été interrompues jusqu’à nouvel ordre. En effet, la pandémie risquerait d’avoir des conséquences désastreuses en Antarctique. En plus de l’environnement austère et des conditions météorologiques extrêmes, les soins médicaux ne peuvent évidemment pas rivaliser avec ceux des autres continents.

La Covid-19 se sera donc propagée jusque dans les endroits les plus reculés de la Terre. Le mois dernier, le comté de Loving au Texas enregistrait aussi son premier cas alors qu’il n’avait jamais été touché par la pandémie. Comme l’a estimé Bill Gates, les quatre à six prochains moins pourraient être les pires de la pandémie en attendant la distribution mondiale des vaccins qui devraient tous être efficaces et utilisables d’ici février 2021.

Source : Live Science