Accueil » Actualité » Covid-19 : une cyberattaque paralyse la vaccination en Italie

Covid-19 : une cyberattaque paralyse la vaccination en Italie

La campagne de vaccination contre la Covid-19 en Italie est freinée par une puissante cyberattaque. Les hackers ont visé le site officiel du Latium qui est la région de Rome. Par conséquent, le système des rendez-vous pour le vaccin est paralysé.

L’Italie est victime d’une puissante cyberattaque qui paralyse la vaccination contre la Covid-19. À ce jour, c’est la plus importante attaque contre un site institutionnel du pays. Les hackers font partie d’un gang spécialisé dans le ransomware comme celui qui a récemment piraté Electronic Arts en volant des données. Néanmoins, la situation est évidemment beaucoup plus grave en Italie.

Vaccination contre la Covid-19
Vaccination contre la Covid-19 – Crédit : Mat Napo / Unsplash

Les hackers ont lancé plusieurs attaques contre le site officiel du Latium, la région de Rome, ce week-end. Par ricochet, les attaques ont aussi paralysé LAZIOCrea. C’est le système qui permet de prendre les rendez-vous pour se faire vacciner. D’ailleurs, des hackers russes et chinois s’en sont aussi pris à la vaccination en volant des données du vaccin de Pfizer il y a quelques mois.

La vaccination contre la Covid-19 dans la région de Rome prend du retard

Selon l’ANSA qui est la principale agence de presse italienne, les hackers ont réussi à infiltrer les systèmes en se faisant passer pour des administrateurs. Ils ont ensuite déployé un malware qui a chiffré toutes les données de la plateforme. C’est le mode opératoire classique des ransomware. Une fois que les données sont chiffrées, les hackers exigent une rançon afin de les débloquer. Pour le moment, aucune demande de rançon n’a encore été effectuée.

De plus, les autorités locales ont confirmé que le gouvernement possède des sauvegardes de ces données. Celles-ci sont effectivement vitales pour la campagne de vaccination contre la Covid-19. La page Facebook de la région du Latium a confirmé que « les systèmes sont tous désactivés, y compris l’ensemble du portail Salute Lazio et le réseau de vaccins. Toutes les opérations de défense et de vérification sont en cours pour éviter le détournement. Les opérations de vaccination pourraient connaître des retards ». Un retard de vaccination est d’autant plus inquiétant que l’Italie fait elle aussi face au variant Delta qui est extrêmement contagieux. D’ailleurs, les vaccins à ARN messager réduisent de 91 % le risque d’infection.

Le responsable de la santé du Latium, Alessio d’Amato, a lui-même annoncé que c’est une cyberattaque « très sérieuse ». La situation n’est pas totalement réglée puisque le site du Latium est encore inaccessible aujourd’hui, mardi 3 août, alors que l’attaque a eu lieu ce week-end.

Source : Gizmodo