Accueil » Actualité » De fausses cartes du coronavirus installent des malwares sur votre ordinateur

De fausses cartes du coronavirus installent des malwares sur votre ordinateur

Les pirates informatiques profitent de l’inquiétude grandissante au sujet du COVID-19 pour propager leurs propres virus. De nombreux logiciels malveillants se cacheraient actuellement dans les cartes liées à l’épidémie.

Shai Alfasi, un chercheur en cybersécurité de Reason Labs, a découvert que les pirates informatiques utilisaient dorénavant les cartes du coronavirus pour voler les données personnelles des internautes.

Image 1 : De fausses cartes du coronavirus installent des malwares sur votre ordinateur
Crédits : Dimitri Karastelev/Unsplash

Le COVID-19 fait chaque jour la Une des journaux, mais aussi des recherches Google. Pour les hackers, l’épidémie est donc devenue une arme idéale pour attaquer le plus d’internautes possibles. Il y a quelques semaines, les pirates informatiques avaient commencé par utiliser des emails contenant soi-disant des informations exclusives sur le coronavirus. Depuis quelques jours, ils exploitent dorénavant les cartes du coronavirus pour piéger les utilisateurs.

Alors que l’épidémie est maintenant présente dans 115 pays du monde, ces cartes sont devenues récemment très populaires. Les citoyens de plus en plus inquiets par la propagation du virus les téléchargent afin de se tenir au courant de la situation. Malheureusement, certaines de ces cartes proviennent de sources non officielles, et sont susceptibles de contenir un logiciel malveillant.

De fausses cartes du coronavirus qui volent vos données

Les cartes infectées prennent souvent la forme d’une application, que l’utilisateur est invité à télécharger et installer sur son ordinateur. Le malware utilisé, connu sous le nom de AZORult, est un programme dont l’objectif est de voler les données personnelles, telles que les noms d’utilisateur et mots de passe, l’historique de navigation, les cryptomonnaies, etc. Il peut également installer d’autres logiciels malveillants sur l’ordinateur. Le chercheur Shai Alfasi précise qu’à ce jour, seuls les appareils Windows semblent touchés. Il craint néanmoins que les pirates déploient prochainement un programme capable d’infecter les autres systèmes d’exploitation.

Si vous souhaitez télécharger une de ces cartes, soyez donc très vigilants. Les hackers utilisent en effet des sites qui semblent publiés par des organisations sanitaires légitimes. Il est donc conseillé de s’en tenir aux cartes fournies par les grandes institutions officielles reconnues telles que l’OMS. Vous pouvez également consulter ce tableau de bord créé par l’Université John Hopkins, qui fournit tous les détails en temps réel de la progression du virus à l’échelle mondiale.

Coronavirus : l’ordinateur le plus puissant du monde déployé pour contrer le Covid-19

Source : Techradar