Accueil » Actualité » De la prison pour un SMS coquin

De la prison pour un SMS coquin

Image 1 : De la prison pour un SMS coquin

Craig Evans est un professeur de natation sans histoire. Habitant de Birmingham en Angleterre, il a pourtant écopé de 18 mois de prison pour l’envoi d’un SMS coquin.

Il faut remettre l’histoire dans son contexte. Pour exciter sa petite amie et attiser ses passions, Craig Evans lui écrit un texto peu équivoque. La teneur du message parlait d’un « peau contre peau » à « vitesse lente ou rapide ». Lors de l’envoi, il fait une mauvaise manipulation sur son BlackBerry et transmet son message à sa petite amie, mais aussi à l’ensemble de ses contacts BBM. Si ses proches ont dû être amusés de la boulette, ça n’a pas été le cas de deux de ses élèves, adolescentes de 13 et 14 ans, qui étaient également dans ses contacts.

Portée devant la justice, l’affaire s’est soldée en juillet dernier par une peine de prison. Le procès en appel vient d’avoir lieu. Les avocats de Craig Evans ont plaidé le caractère non intentionnel de la manipulation, arguant que la « mauvaise utilisation du BlackBerry rendait difficile de conclure qu’il visait quelqu’un. » Cette peine a été commuée en 9 mois de prison avec sursis. Elle pourrait finalement être suspendue. Ajoutons tout de même qu’avec cet incident, ce professeur de natation se retrouve tout de même fiché en tant que délinquant sexuel.