Un drone retrouve un porte-avion de la Seconde Guerre mondiale au fond de l’océan

L’Océan Pacifique Sud a été le théâtre de nombreuses batailles durant la Seconde Guerre mondiale. Les chercheurs embarqués à bord du Petrel ont trouvé l’épave de l’USS Hornet en janvier dernier. Le bateau gisait à plus de 5 km sous l’eau, près des Îles Salomon. Néanmoins, son emplacement exact reste secret.

Ce porte-avion a joué un rôle clé durant la guerre. Il a notamment lancé le raid Doolittle en avril 1942. Il a aussi contribué à la victoire durant la bataille de Midway. Les chercheurs ont utilisé un drone pour photographier le fond marin. Les premières images ont souligné qu’ils sont au bon endroit. Ils ont alors reçu la confirmation quand ils ont aperçu le numéro du navire : CV-8.

Richard Nowatzki raconte son histoire

Richard Nowatzki, 95 ans, était un artilleur de 18 ans sur l’USS Hornet au moment du drame. Selon son témoignage, les avions ennemis ont utilisé des bombes perforantes. Il a même raconté leur bruit caractéristique quand ils ont traversé la coque : « plink, plink, plink« , avant d’exploser dans un bruit terrible. Près de 140 membres d’équipages étaient déjà morts avant que l’ordre d’abandonner le navire fût donné.

Le marin a plaisanté avec les journalistes lors de son intervention sur CBS : « Si tu vas dans mon casier, il y a 40 dollars dedans, tu peux les avoir !« . Maintenant que les chercheurs ont trouvé l’épave, M. Nowatzki insiste sur un point important : « Je sais que j’ai eu beaucoup de chance« .

>>> Lire aussi : La ville de Bangkok utilise des drones pour lutter contre la pollution atmosphérique