Accueil » Actualité » Découverte : le soleil serait à l’origine de l’eau sur Terre

Découverte : le soleil serait à l’origine de l’eau sur Terre

Des échantillons de l’astéroïde Itokawa collectés par une sonde spatiale japonaise suggèrent que l’eau de la Terre pourrait avoir été créée par notre étoile.

Dans un nouvel article publié dans la revue nature Astronomy, une équipe internationale de chercheurs rapporte comment l’analyse d’échantillons d’astéroïde suggère que des grains de poussière extraterrestres, irradiés par le vent solaire, ont vraisemblablement transporté de l’eau vers la Terre lors de la formation de notre planète.

Image 1 : Découverte : le soleil serait à l'origine de l'eau sur Terre
Montage artistique illustrant le fait que l’eau fut créée sur Terre grâce au soleil – Crédits : Wikimedia

L’équipe dirigée par l’Université de Glasgow a utilisé un processus appelé tomographie par sonde atomique pour examiner des échantillons d’un type différent de roche spatiale connue sous le nom d’astéroïde de type S, qui orbite plus près du Soleil que les astéroïdes de type C (une roche spatiale transportant de l’eau).

Des échantillons provenant de l’astéroïde Itokawa

Ces échantillons provenaient d’un astéroïde appelé Itokawa et ont été collectés par la sonde spatiale japonaise Hayabusa et sont retournés sur Terre en 2010.

À lire aussi > la sonde OSIRIS-REx a laissé son empreinte sur l’astéroïde Bennu

L’équipe a pu examiner avec précision la structure atomique des grains de l’échantillon, jusqu’à 50 nanomètres sous leur surface. Ils ont découvert qu’une quantité importante d’eau avait été produite juste en dessous de la surface par érosion spatiale.

Le source de l’eau que les scientifiques cherchaient

« Les grains très fins de poussière, secoués par le vent solaire et happés par la Terre en formation il y a des milliards d’années pourraient être la source du réservoir manquant d’eau de notre planète », a déclaré l’auteur principal de l’article, Luke Daly.

Au fil du temps, l’effet « d’altération spatiale » des ions hydrogène peut éjecter suffisamment d’atomes d’oxygène des matériaux de la roche pour créer de l’H2O – de l’eau – piégé dans les minéraux de l’astéroïde.

Les chercheurs notent que leurs résultats ont été vérifiés, via d’autres expérimentations, avec d’autres échantillons fournis par la NASA et d’autres laboratoires universitaires.

Un nouveau pas de géant pour l’humanité

« Cela pourrait signifier que les explorateurs de l’espace pourraient bien être en mesure de creer des réserves d’eau fraîche directement à partir de la poussière à la surface d’une planète ». Et fait incroyable, les sols lunaires contiennent eux assez d’oxygène pour des milliards de personnes. La conquête de l’espace est devant nous plus que jamais.

À lire aussi > La NASA veut installer une centrale nucléaire sur la Lune

Source : Cnet