Accueil » Actualité » Deepvariant : l’IA de Google qui séquence l’ADN en quelques minutes

Deepvariant : l’IA de Google qui séquence l’ADN en quelques minutes

Image 1 : Deepvariant : l'IA de Google qui séquence l’ADN en quelques minutes

Aujourd’hui, quelques gouttes de salive et une centaine de dollars suffisent pour obtenir l’extrait d’ADN d’une personne. Cependant, sachant qu’un être humain possède 3 milliards de paires de génomes, aucune méthode ne permet encore de reconstituer avec précision la séquence génétique intégrale, du moins, jusqu’à il y a une semaine.

DeepVariant

En effet, lundi dernier, le géant du web Google a dévoilé DeepVariant, une application dotée d’une intelligence artificielle et utilisant des techniques d’apprentissage automatique, afin de construire une image précise du génome humain complet en un temps réduit et sans trop d’effort. Pour ce faire, l’équipe Google Brain a rendu l’intelligence artificielle capable de traiter des données de séquençage brutes pour ensuite aligner les milliards d’As, Ts, Cs et Gs…

En outre, DeepVariant serait plus précise que toutes les autres méthodes existantes. Une première version avait été présentée à un concours de l’administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments (FDA) portant sur les améliorations dans le séquençage génétique en 2016, et le chercheur à l’école de santé publique de Harvard, Brand Chapman, qui l’avait alors testé avait déclaré que la capacité d’analyse de l’outil était très avancée. La version open source de l’application publiée la semaine dernière aurait encore réduit les taux d’erreur de plus de 50 % !

>>> Lire aussi L’Intelligence Artificielle de Google devient championne d’échecs en 4 heures

Dans un contexte où l’on assiste à une véritable course entre les fournisseurs de soins de santé, les sociétés pharmaceutiques et les fabricants de diagnostics pour collecter le maximum d’informations génomiques, la publication de cette application de séquençage ADN tend à confirmer l’ambition de Google pour se positionner comme un leader sur le marché de l’intelligence artificielle au service de la santé, car même si le code source de DeepVariant est gratuit, l’intelligence artificielle requise pour l’exécuter, elle, a un coût. Et selon certains scientifiques, c’est justement ce coût qui va certainement empêcher la « démocratisation » de l’application.