Accueil » Actualité » Des chercheurs découvrent une « fourmi de l’enfer » fossilisée en plein combat

Des chercheurs découvrent une « fourmi de l’enfer » fossilisée en plein combat

Un ancien fossile dans de l’ambre a offert aux scientifiques de nouvelles perspectives sur les prouesses de chasse mortelles de l’espèce de la « fourmi de l’enfer » Ceratomyrmex ellenbergeri.

La découverte décrit une rencontre vieille de 99 millions d’années entre une « fourmi de l’enfer », l’une des premières fourmis connues, et sa proie, un parent éteint du cafard. Préservée dans l’ambre, la fourmi saisit le cou de la victime entre deux mandibules pointues et une protubérance en forme de corne sur sa tête.

Image 1 : Des chercheurs découvrent une "fourmi de l'enfer" fossilisée en plein combat
Crédit : NJIT/ Académie chinoise des sciences/Université de Rennes, France

Le comportement animal se fossilise rarement, et une partie de chasse fossilisée est particulièrement rare. Le fossile de fourmi de l’enfer, dévoilé dans la revue Current Biology, est une découverte unique en son genre.

Les chercheurs soupçonnaient depuis longtemps que les fourmis de l’enfer balançaient leurs mandibules proéminentes vers le haut pour attraper leur proie, contrairement aux fourmis modernes qui claquent leurs mâchoires horizontalement. Dans le morceau d’ambre du Crétacé provenant de la Birmanie, les scientifiques ont trouvé la première confirmation de cette technique de chasse.

800 000 ans après, un fossile humain dévoile ses secrets génétiques

Les fourmis font partie des créatures les plus diverses de la planète Terre. À ce jour, les scientifiques ont identifié plus de 12 500 espèces différentes et ils pensent qu’il y en a probablement 10 000 autres environ qui n’attendent que d’être découvertes sous nos pieds.

« La première fourmi de l’enfer a été découverte il y a environ 100 ans« , a déclaré M. Barden, auteur principal de l’étude et professeur assistant au département des sciences biologiques du New Jersey Institute of Technology, et depuis lors, « c’est un mystère » de savoir pourquoi elles sont si différentes des espèces de fourmis plus modernes.

L’ancêtre de tous les animaux a été découvert dans des fossiles australiens

Cette espèce de fourmis serait éteinte

On pense que les fourmis de l’enfer se sont éteintes avec les dinosaures lors de l’extinction massive qui a eu lieu il y a 66 millions d’années. Selon M. Barden, le fait de voir comment les fourmis de l’enfer attaquaient leurs proies permet de comprendre comment ces créatures, qu’il qualifie « d’expériences évolutives« , sont devenues les espèces de fourmis vivantes aujourd’hui. Récemment, des paléontologues avaient identifié un cancer dans un fossile de dinosaure pour la première fois.

Source : cell.com