Accueil » Actualité » ISS : un Blob va rejoindre la Station Spatiale Internationale avec Thomas Pesquet

ISS : un Blob va rejoindre la Station Spatiale Internationale avec Thomas Pesquet

Une expérience scientifique va être menée à la fois depuis la France et l’Espace. Des élèves de France vont étudier un organisme vivant, et Thomas Pesquet fera de même depuis l’ISS. Le but étant de stimuler la curiosité des élèves sur l’environnement.

Blob est un organisme unicellulaire, dépourvu de cerveau. Son nom scientifique est Physarum Polycephalum. Il s’agit en fait d’une moisissure aux capacités étonnantes. Blob est capable de se mouvoir, se nourrir, de s’organiser. En environnement hostile, il peut hiberner pendant quelques années. Et se réveiller au contact de l’eau. Il peut même de transmettre ses connaissances à un autre Blob. C’est ce que dit l’ESA (Agence Spatiale Européenne), sans toutefois préciser de quelles connaissances il s’agit. Blob profitera d’une mission de ravitaillement pour rejoindre l’ISS (Station Spatiale Internationale). Le départ est prévu le 10 août prochain. C’est l’astronaute français Thomas Pesquet qui étudiera Blob.

Physarum Polycephalum, surnommé Blob - Crédits : CNRS
Physarum Polycephalum, surnommé Blob – Crédits : CNRS

Une étude à vocation purement éducative

Même si les astronautes font quelques sorties extravéhiculaires, comme par exemple pour déployer des panneaux solaires, une grande partie de leur travail se passe à l’intérieur de l’ISS. Ils mènent des expériences scientifiques pour faire avancer la recherche. Cette fois-ci, l’expérience proposée a un but uniquement éducatif. Thomas Pesquet va d’abord réveiller le blob avec de l’eau. Ensuite, il devra isoler deux groupes de deux blobs. Un groupe recevra de la nourriture (des flocons d’avoine, que l’organisme semble apprécier) tandis que l’autre groupe n’en recevra pas. Le but étant d’étudier l’influence de la micropesanteur et des rayonnements sur les blobs.

Deux-mille élèves d’écoles, collèges et lycées français réaliseront la même expérience. Ils pourront ensuite comparer leurs résultats avec ceux de Thomas Pesquet. L’astronaute, qui partage ses moments de vie dans l’ISS sur les réseaux sociaux fera une vidéo time lapse (à raison de 4 secondes de vidéo toutes les 10 minutes pendant 7 jours) pour suivre l’évolution de Blob. Le but de cette expérience entre la Terre et l’Espace est de stimuler la curiosité des élèves aux questions de l’impact de l’environnement sur le développement des organismes, au travers d’une expérience immersive.

Source : cnet.com