Accueil » Dossier » Des feux rouges, l’intelligence en plus

Des feux rouges, l’intelligence en plus

Image 1 : Des feux rouges, l'intelligence en plus

Un mur virtuel

Partant du triste constat que les accidents de la circulation sont une des causes de décès les plus importantes en Corée du Sud, Hanyoung Leea imaginé et conceptualisé ce Virtual Wall. Le principe de base étant de représenter ponctuellement dans l’espace (lorsque les piétons sont autorisés à traverser) une limite à ne pas franchir. Dans la mesure où le centre des grandes agglomérations est très souvent source de pollutions visuelles (le mouvement des autres voitures, celui des piétons sur les trottoirs, les éclairages, les panneaux publicitaires, etc.) ce mur virtuel permettrait de focaliser radicalement l’attention des automobilistes sur la seule chose importante lorsque le feu passe au rouge : le passage piétons et, surtout, les piétons qui le traversent…

Image 2 : Des feux rouges, l'intelligence en plus

Elégant et intelligent

Droplet Traffic Light est le fruit de l’imagination d’une équipe de designer du studio Psychic Factory.Ce champignon urbain, équipé de panneaux solaires, fait à la fois office de feu tricolore à LED, de support d’informations en temps réel (news, météo …) afin d’occuper les temps d’attente et d’éclairage public.

Image 3 : Des feux rouges, l'intelligence en plus

Signalisation économique

Imaginé par un collectif de designers (Gisung Han, Hwanju Jeon et Jaemin Lee), Wearable Signal est un concept de panneau de signalisation lumineux économique et écolo car adaptable aux arbres ou aux pilonnes déjà existants. Il se compose du panneau d’affichage flexible recouvert de LED et, afin de le fixer au support et de l’alimenter, d’un panneau solaire en deux parties.

Image 4 : Des feux rouges, l'intelligence en plus

Sur la route

Scott et Julie Brusaw travaillent depuis quelques années à un projet de route solaire dans le cadre de Solar Roadways, la société qu’ils ont créé pour l’occasionLe concept, dont il existe un prototype, repose sur le principe de panneaux solaires juxtaposés permettant d’afficher des signaux et des messages routiers, intégrés au sol, et de faire fondre la neige en hiver. L’ensemble étant autosuffisant en énergie et même, à terme, susceptible de fournir le surplus d’électricité produite à d’autres équipements situés à proximité. La Solar Roadway a reçu, en juillet 2011, une subvention de 750 000 $ de l’équivalent américain du Ministère des transports.

Image 5 : Des feux rouges, l'intelligence en plus

Pas une minute à perdre !

Cette idée du designer Li Ming Hsings’adresse à un public très ciblé. Son concept de feux tricolores propose aux joggers qui ne souhaitent pas perdre complètement leur temps lorsqu’ils doivent traverser une rue et que le feu est rouge de faire quelques exercices de yoga.  

Image 6 : Des feux rouges, l'intelligence en plus

Une borne multi usages

Ce n’est encore qu’un embryon d’idée développée par le designer vénézuélien Juan Pablo Zamora mais qui sait si nous pourrions croiser un jour ces drôles de bornes sur les trottoirs de nos cités. Le Pedestrian Traffic Light-Trash Bin permet d’y limiter le nombre et la dispersion du mobilier urbain puisqu’il est à la fois un système de signalisation lumineux pour piétons, un support d’affichage publicitaire et une poubelle à usage public.    

Image 7 : Des feux rouges, l'intelligence en plus

Chacun son tour

Le 4 Way Traffic Lightsdu jeune designer coréen Hojoon Limest une tentativede redéfinir la manière dont sont organisés et synchronisés la signalisation aux passages piétons. Le système repose sur des bornes alimentées par de l’énergie solaire où sont regroupés les feux tricolores destinés aux automobilistes et ceux (bicolores) destinés aux piétons. Jusque-là rien de bien nouveau si ce n’est que l’ensemble est couplé à un second système de lumière LED se déclenchant lorsque le piéton arrive à proximité de la zone afin de matérialiser, pour les automobilistes, le « couloir » de traversée. Et inversement lorsqu’un véhicule arrive à proximité du passage piéton.  

Image 8 : Des feux rouges, l'intelligence en plus

Ecologie et sécurité

Cet autre lauréat d’un Red Hot Concept Design Award (en 2009) baptisé EKO est un système adaptable à de nombreux type de feu tricolores existants. Le principe est très simple, il suffisait juste d’y penser. La durée des feux rouges étant extrêmement variable d’une zone à l’autre, ce cache donne aux automobilistes et aux piétons une indication relativement claire du temps qu’il reste sous forme de minuterie. Les conducteurs peuvent ainsi éteindre le moteur de leur véhicule s’il le juge utile. Les piétons, quant à eux, peuvent estimer s’il est encore temps de traverser, ou non.         

Image 9 : Des feux rouges, l'intelligence en plus

Bon pour la planète et la sécurité

Le Control Safety Traffic Light Concept nous vient du Chili et plus précisément du studio de design Crab animé par Roberto Vackflores. Ce système de feu tricolore du troisième type fonctionne grâce à l’énergie solaire et est éclairé par LED. Cela lui permet d’animer et d’enrichir l’information fournie aux automobilistes : lors du passage d’une couleur à une autre, lorsque un automobiliste dépasse la limitation de vitesse (un capteur le détecte et la limite s’affiche) ou bien lorsque il détecte un accident.  

Image 10 : Des feux rouges, l'intelligence en plus

3 en 1

Lauréat d’un des prix décerné lors des Red Hot Concept Design Award en 2010, le Mobius Strip Lamp est un concept de mobilier urbain, relativement discret, qui parvient à combiner dans un seul équipement un système de feu tricolore, un indicateur de passage piéton et un éclairage public.

Image 11 : Des feux rouges, l'intelligence en plus

Un panneau routier programmable

L’utilisation de LED pour l’éclairage urbain fait de plus en plus d’émules de par le monde (villes de Taiwan, de Seville, etc.). Le célèbre designer Alexey Chugunnikov propose d’aller encore plus loin dans l’utilisation de ce type d’éclairage avec des panneaux de signalisation routière éclairés par LED et entièrement programmables à distance (via Internet notamment). Avantages principaux : disposer d’un affichage dynamique modifiable en fonction des besoins ou d’événements ponctuels (accident, intempéries, modification des limites de vitesses, etc.) et être adaptés à tous les pays qui souhaiteraient les adopter, quel que soit les normes de signalisation en vigueur.    

Image 12 : Des feux rouges, l'intelligence en plus

Feux animés

Sand Glass est un concept de feux tricolores imaginé par le designer Thanva Tivawong. Les feux ne sont plus ronds mais rectangulaires et composés de LED ce qui permet d’en modifier le motif et les couleurs. Six états se succèdent alternativement pour indiquer aux automobilistes qu’ils doivent se préparer à stopper le véhicule, s’arrêter, attendre, se préparer à démarrer ou passer. 

Image 13 : Des feux rouges, l'intelligence en plus

Solar Powered Traffic Light Tree

Cet autre projet de feu tricolore à LED, alimenté par l’énergie solaire, est beaucoup plus simple. Il indique uniquement l’autorisation de passer ou l’obligation de s’arrêter, ainsi que le temps restant. La principale particularité du Solar Powered Traffic Light Tree réside dans l’orientation circulaire des petits panneaux solaires (les feuilles de l’arbre) afin d’optimiser l’exposition au soleil quel que soit l’endroit où ce dernier est situé.    

Image 14 : Des feux rouges, l'intelligence en plus

Pensé dans les moindres détails

Traffic light,  tout simplement. Tel est le nom de ce nouveau type de feu tricolore du taïwanais Cheng-Tsung Feng, lauréat de nombreux prix de design internationaux. Il adopte une forme carrée et inclinée à 45° afin d’optimiser le rendement des cellules photovoltaïques dont il est équipé. Il est également doté d’un éclairage LED qui change de couleur en fonction des phases de circulation (rouge, orange, vert) combiné à une signalétique (rond, triangle, croix). Il est adapté aux personnes ayant des problèmes visuels ou de reconnaissance des couleurs.

Image 15 : Des feux rouges, l'intelligence en plus

Garder ses distances

Safety Distance est un système de signalisation dynamique destiné à aider les automobilistes à respecter les distances de sécurité sur autoroute lorsque les conditions ne sont pas favorables (nuit, brouillard, etc.). Le concept met en œuvre des balises autoalimentées par l’énergie solaire stockée le jour et installées au sommet du support des glissières de sécurité. Le signal est vert lorsque la distance de sécurité est respectée, orange lorsqu’il est temps de ralentir (moins de 100 mètres) et rouge lorsque qu’il devient impératif de ralentir (moins de 50 mètres).  

Image 16 : Des feux rouges, l'intelligence en plus

Et pourquoi pas carrés?

Le designer russe Artemy Lebedev, à la tête du studio de design éponyme, s’est mis en tête de faire la révolution à chaque coin de rue. Son arme ? Luxofor. Constatant que les feux tricolores n’ont pas changés depuis leur apparition (ils sont ronds) car leur forme permet de diffuser uniformément la lumière émise par les ampoules, il en a imaginé un nouveau type, à éclairage LED et carrés, afin d’augmenter, selon lui, la surface utile et la visibilité.