Accueil » Actualité » Des physiciens découvrent des atomes « en train de se parler »

Des physiciens découvrent des atomes « en train de se parler »

Des physiciens européens ont pu analyser ce curieux phénomène en travaillant sur des atomes de titane.

Voilà un observation bien étonnante. En passant sous un microscope à effet tunnel un groupe d’atomes de titane, des physiciens sont parvenus à établir une connexion inattendue. En ciblant leur travail sur une paire précise, l’équipe a tenté de changer la rotation d’un des deux atomes grâce à une force électrique. Cela leur a permis de mieux comprendre la réaction de son partenaire.

Un choc électrique pour perturber une paire d'atomes
Un choc électrique pour perturber une paire d’atomes – Crédit : TU DELFT/SCIXEL

Dans le cas précis d’une paire d’atomes, le comportement de l’un a toujours une répercussion sur celui de l’autre. Qu’importe la distance qui les sépare. Dans le cadre strict de cette expérience, la distance entre les deux atomes est suffisamment éloignée pour analyser leur capacité à interagir après une modification volontaire.

Un phénomène inattendu

« Nous avons pu observer comment les spins atomiques se comportent au fil du temps. Cela dépend évidemment de leur interaction mutuelle » déclare ainsi l’équipe en charge de l’expérience. « C’est une belle démonstration d’un simulateur quantique. En contrôlant la position des atomes, nous pouvons théoriquement construire une réplique d’un réseau dont nous voulons analyser la dynamique » ajoutent également les physiciens.

Le choix des atomes de titane n’est pas le fruit du hasard, car le spectre de leur spin est limité. Le choc électrique n’a fait qu’illustrer les lois de la physique quantique. En effet, chaque atome s’est immédiatement mis à « dialoguer » avec l’autre. La réaction n’aura pris que 15 nanosecondes. Et les conclusions complètes sont enfin publiées ce jour dans une revue scientifique.

Mais le plus étonnant reste à venir. Car la réaction devient encore plus phénoménale en ajoutant d’autres paires d’atomes à l’équation initiale. Les messages entre membre de chaque paire finissent par se brouiller. Mais l’équipe de physiciens compte bien analyser encore de plus près le phénomène dans ce cas précis.

Cette expérience pourrait permettre à terme, de mieux comprendre comment les atomes gardent une faculté à dialoguer malgré la distance. L’équipe cherche désormais à se doter d’outils plus performants pour poursuivre son travail.

Source : Guizmodo

Des scientifiques capturent le mouvement des atomes en 4D